Marseille : des nouveaux horodateurs pour éviter la triche

A Marseille, il faut désormais saisir sa plaque d'immatriculation / © Maxppp
A Marseille, il faut désormais saisir sa plaque d'immatriculation / © Maxppp

A Marseille, les horodateurs ont une nouvelle fonctionnalité : en plus de prendre son ticket il faut désormais taper sa plaque d’immatriculation. Un dispositif pour éviter les fraudes.

Par Gilles Guérin

895 horodateurs en ville et autant d'opportunités de stimuler votre mémoire... Désormais pour stationner son véhicule, en plus du petit ticket de stationnement il faut saisir le numéro de votre plaque d'immatriculation, mais encore faut-il s'en souvenir?
Un dispositif pour faire la chasse aux fraudeurs, on ne peut plus désormais s’échanger son ticket.
Reportage de Mélanie Frey et Roger Gasc
Horodateurs d'un nouveau genre à Marseille
Les 895 horodateurs de Marseille ont une nouvelle fonctionnalité, il faut désormais taper sa plaque d'immatriculation en prenant son ticket. Un dispositif pour éviter les fraudes. Reportage dans les rues de Marseille de Mélanie Frey et Roger Gasc

Sur le même sujet

Les + Lus