VIDEO. A Marseille, la vidéo du port pollué fait le buzz

Au pied de la tour CMA CGM, dans le port autonome de Marseille / © JY Sayag
Au pied de la tour CMA CGM, dans le port autonome de Marseille / © JY Sayag

Près de 500.000 vues, des centaines de partages ... la vidéo de Jean-Yves Sayag fait réagir les marseillais. Sur le port autonome de Marseille, au pied de la tour CMA-CGM, ce lanceur d'alerte et humoriste découvre qu'il n y a "plus de moules ni de poissons" dans l'eau du port. 

Par Valérie Smadja

Jean-Yves Sayag, lanceur d’alerte et humoriste, a publié le 7 avril sur sa page Facebook une vidéo montrant la pollution dans le port autonome de Marseille. Depuis, sa vidéo cartonne, poussée par les médias qui ont largement repris l'info.  

"C'est grave ! Il faut dénoncer tout ca ! Partagez ! "

Avec son accent marseillais et un léger sens de l'exagération, Jean Yves Sayag, humoriste marseillais, dénonce régulièrement la saleté et la pollution de la ville.  Sa nouvelle vidéo, postée sur son compte facebook, fait réagir les marseillais qui le suivent. 

"Même les moules ne tiennent plus sur les murs." 

Il se qualifie de "monsieur propre de Marseille". Il veut traquer les pollueurs, les incivilités et dénoncer ceux qui ne respectent pas leur environnement. Après l'Estaque ou les calanques, hier (jeudi) c'est une vidéo sur le port automone de Marseille que Jean Yves Sayag, humoriste marseillais a posté sur son compte facebook. 

Publiée par Jean Yves Sayag sur Mercredi 3 avril 2019

 Pluie et vent : les amis de la pollution à Marseille  

Les plages fermées à Marseille car le lit de l'Huveaune a débordé, chaque habitant en a subit les conséquences. Chaque été, les forts orages ont une influence négative sur la qualité de l'eau des plages marseillaises. 

Le vent et pluie de mercredi dernier aurait donc pu entraîner cette pollution dans le port de la ville. 

Jean-Yves Sayag évoque plutôt 

des cannettes qui tiennent sur une couche d'huile. 

Aujourd'hui encore, il dénonce le manque de citoyenneté des marseillais : "Si aujourd'hui on ne fait rien, demain il sera trop tard", voici le message qu'il veut faire passer. 

En décembre 2017, France 3 Provence Alpes avait suivi Jean-Yves Sayag filmant avec son smartphone les décharges sauvages de Marseille.


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Expédition au large de l'Amazone

Les + Lus