Marseille : nouvelle salle d'audition à l'hôtel de police pour écouter les enfants victimes

Des jeux pour aider les victimes à exprimer leurs émotions / © France Télévisions
Des jeux pour aider les victimes à exprimer leurs émotions / © France Télévisions

Une petite salle destinée à l'audition de jeunes enfants, a été spécialement aménagée dans l'hôtel de police de Marseille. Inaugurée ce matin, elle était réclamée depuis des années par la Brigade des mineurs de Marseille, pour faciliter leur travail d'enquête.

Par Ghislaine Milliet

La salle Mélanie est une petite salle au sein de l'Evêché à Marseille, aménagée à l'attention d'enfants âgés entre 3 et 8 ans. 
Des enfants victimes d'agressions verbales, psychologiques, mais surtout sexuelles. 

Des dessin sur les murs, des jeux et des poupées parmi le mobilier servent à rassurer les jeunes auditionnés. Des détails qui rappellent une chambre, ou la crèche, leur permettant d'être confiants. Pour aider les victimes à témoigner, les poupées sont sexuées. Elles leur permettent de raconter plus précisément leur histoire.
Poupées sexuées pour l'audition des mineurs / © France Télévisions
Poupées sexuées pour l'audition des mineurs / © France Télévisions

A l'audition participent deux enquêteurs de la brigade des mineurs. Pendant que le premier pose des questions à l'enfant, l'autre filme la scène depuis une pièce voisine. 

Le film est ensuite versé au procès verbal du dossier, et permet à la jeune victime de ne pas avoir à témoigner plusieurs fois.
Une cinquantaine de ces salles d'audition pour enfants existait auparavant, mais dans les hôpitaux, ce qui compliquait le travail des enquêteurs. Ces derniers réclamaient depuis longtemps qu'elles soient rapatriées dans les commissariats. 

C'est à présent chose faite à Marseille. La salle mélanie rejoint la dizaine d'autres installées dans des locaux de police. 

Le prénom de Mélanie a été donné à la salle d'audition pour mineurs en rappel de cette petite fille qui avait permis, par son témoignage, de démanteler un réseau de pédophiles dans les années 90..

Sur le même sujet

Les + Lus