• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Marseille : trois policiers sauvent un sans-domicile de la noyade

Les trois policiers se sont mis à l'eau pour sortir un homme qui se noyait au pied d'une panne du Vieux-Port. Selon les pompiers arrivés peu après, l'intervention des fonctionnaires a été décisive. L'homme n'aurait pas tenu quelques minutes de plus. Il a été sorti des eaux inconscient et en hypothermie. / © France 3
Les trois policiers se sont mis à l'eau pour sortir un homme qui se noyait au pied d'une panne du Vieux-Port. Selon les pompiers arrivés peu après, l'intervention des fonctionnaires a été décisive. L'homme n'aurait pas tenu quelques minutes de plus. Il a été sorti des eaux inconscient et en hypothermie. / © France 3

Trois fonctionnaires qui allaient contrôler des débits de boissons ont sauvé un homme de 37 ans en train de se noyer dans les eaux froides du Vieux Port de Marseille. 

Par Gilles Guérin

Christelle, Manu et Thomas travaillent à la brigade des bars, ce service de police qui contrôle les débits de boissons. Jeudi soir, ils se garent sur le Vieux-Port pour une opération du côté du cours d'Estienne d'Orves... mais des cris et un attroupement les alertent.
Dans l'eau, au pied d'une panne, un homme se débat. Il s'accroche aux amarres des bateaux, tente de se hisser, mais n'y arrive pas.
Manu est le premier à escalader le portail, il dépose ses chaussures, sa veste, son arme de service et se jette dans l'eau glaciale et sale du Vieux-Port.
Mais l'homme dans l'eau, un SDF de 37 ans est de forte corpulence, ses vêtement trempés, notamment un anorak rendent l'opération compliquée. Manu voit qu'il n'y arrivera pas. Ses collègues viennent à la rescousse, descendent dans l'eau, s'appuient sur les arbres des moteurs des bateaux et tirent la victime hors de l'eau.
L'homme est inconscient, en hypothermie mais vivant. Il sera pris en charge par les marins pompiers et évacué aux urgences de l'hôpital Européen. On ne connaît pas encore les circonstances de sa chute dans les eaux glaciale du Vieux Port.
Les trois fonctionnaires ont repris leur service, heureux d'avoir sauvé une vie mais réfutent le terme d'acte d'héroïsme. Manu lui préfère évoquer un acte civique.


Sur le même sujet

Les évacués de la rue d'Aubagne

Les + Lus