Méditerranée : les opérations de secours en augmentation, appel à la vigilance en mer

Le CROSSMED a mené plus de 800 opérations d'assistance et de sauvetage en Méditerranée depuis le 1er juillet. La préfecture maritime appelle les usagers de la mer à la prudence et rappelle les consignes de sécurité.

Sur les trois dernières semaines, le nombre des interventions du CROSSMED a fortement augmenté. Au total 806 déjà, depuis le 1er juillet.

Avec les fortes chaleurs, les plages et le bord de mer sont très fréquentés, les loisirs nautiques attirent un grand nombre de vacanciers.

La semaine dernière, le CROSSMED a mené 225 missions en mer, dont 47 opérations de sauvetage. Trop souvent, la prise de risque est liée à un manque de préparation lors de la pratique d'activités nautiques.

Météo, matériel en mauvais état ou absence d'équipements de sécurité, mauvaise état de forme ou surestimation de ses capacités physiques sont souvent à l'origine des difficultés rencontrés par les usagers de la mer.

La préfecture maritime de la Méditerranée rappelle également qu'il faut toujours avoir sur soi un moyen de communication afin de pouvoir, en cas de danger, appeler le 196 ou utiliser le canal 16 VHF.

La lutte contre les accidents en mer passent aussi par la chasse aux locations non déclarées de matériel. Ce lundi la préfecture de police des Bouches-du-Rhône a relaté l'interpellation de trois personnes qui louaient illégalement des jet-skis.

En 2021, le CROSSMED a mené plus de 4200 opérations de secours en Méditerranée, dont les 3/4 entre mai et septembre, impliquant 10.000 personnes. 37 morts et 6 disparus sont à déplorer. Un bilan en augmentation de 25 % par rapport à l'année 2020, qui avait déjà été une année à très forte activité.