• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Mondial la Marseillaise à pétanque. Les conseils d’un pro : point en demi-portée et en portée

La pétanque pourrait devenir discipline olympique en 2024. / © PHOTOPQR/L'ALSACE/MAXPPP
La pétanque pourrait devenir discipline olympique en 2024. / © PHOTOPQR/L'ALSACE/MAXPPP

Vous voulez impressionner vos amis aux boules cet été ? Voici les conseils d'un pro de la pétanque, un ancien champion de France. Franck Moldt, nous livre ses techniques pour bien réaliser les coups essentiels à la pétanque. Ici, le point en portée et demi-portée.
 

Par Maxence Gevin/KB

Pointer sans tenir compte de la physionomie du terrain utilisé ou des potentiels obstacles est voué à l’échec. C’est pourquoi il existe des techniques distinctes permettant de s’adapter à toutes les éventualités.

Sur terrain irrégulier

Lorsqu’un terrain s’avère irrégulier, mou ou caillouteux, la roulette n’est pas adaptée. Dès lors, le joueur peut utiliser la demi-portée ou la portée.

La demi-portée est la technique la plus utilisée car la plus polyvalente. Elle consiste à faire retomber sa boule à mi-distance entre le rond de lancer et le cochonnet. Cela suggère une trajectoire en cloche mais trop appuyée.


Assis ou accroupi

Il ne faut pas que la boule possède trop de vitesse au moment de l’impact avec le sol, sans quoi elle ne roulera pas jusqu’au cochonnet. Puisqu’il ne faut pas que la boule monte trop haut, il est conseillé de la lancer en étant assis ou accroupi. Cette technique permettra de limiter son amplitude tout en étant un gage de précision. A noter qu’en cas de terrain sablonneux ou très mou, la demi-portée perdra son efficacité (pas de possibilité de rouler après l’impact au sol)

En cas de terrain très difficile et/ou encombré, la portée est recommandée. Toutefois, très difficile, elle demande un entraînement important pour la maitriser. Pour l’effectuer, il faut donner à la boule une trajectoire en cloche la plus ample possible. Ainsi, lorsqu’elle va retomber au sol, la boule ne bougera que très peu puisque ralentie par la vitesse de l’impact. Il faut donc viser un point très proche du cochonnet. Cette technique peut être employée quel que soit le type de terrain mais possède un rendement diabolique sur les terrains mous et sablonneux.

Si la partie est disputée sur terrain assez voire très difficile, la demi portée et la portée apparaissent donc comme des solutions performantes.

►Vivez en direct le mondial à pétanque sur paca.france3.fr

A lire aussi

Sur le même sujet

Karine Jouglas (06)

Les + Lus