On vous explique pourquoi l'Ocean Viking est maintenu à quai en Italie

Le bateau de SOS Méditerranée, basée à Marseille n'est pas autorisé à repartir en mission de sauvetage par les autorités italiennes.

"Nous espérons que l'Ocean Viking pourra reprendre dès que possible ses opérations de sauvetage". Les équipes attendent le feu vert des autorités italiennes, Le navire de SOS Méditerranée est depuis mardi dernier à quai, au port de Civitavecchia, près de Rome. France 3 Provence vous explique pourquoi. 

Pourquoi les autorités retiennent-elles l'Ocean Viking ? 

L'Ocean Viking a reçu l'ordre de débarquer au port italien de Civitavecchia les 57 migrants sauvés lors de sa dernière mission en Méditerranée, au large des côtes libyennes.

"A la suite d'une inspection de contrôle par l'Etat du port d'une durée de sept heures menée par les gardes côtes italiens", le mardi 11 juillet, le navire hôpital de SOS Méditerranée a été placé en détention "pour une durée indéterminée", explique l'association basée à Marseille, dans un communiqué.

Rome estime qu'il n'y a pas assez de membres d'équipage certifiés pour faire fonctionner les radeaux de sauvetage, bien que l'Ocean Viking en possède plus que le nombre requis.  

Comment réagit SOS Méditerranée ? 

"Des discussions sont en cours avec les parties prenantes", indique le communiqué de SOS Mediterranée dont le bateau est affrêté depuis 2019 en partenariat avec la Fédération internationale des sociétés de la Croix Rouge et du Croissant rouge (FICR) .

Pour SOS Méditerranée, il s'agit d'une "interprétation restrictive" des normes de sécurité des navires, soulignant que cette "inspection concerne des éléments qui n'ont jamais été signalés au cours des sept précédents contrôles menés depuis quatre ans". L'association juge cette interprétation des exigences en matière de sécurité "dautant plus surprenante" que selon elle elle n'est pas conforme à "l'application communément admise du règlement concerné."

Pour la porte-parole de SOS Mediterranée Claire Juchat, c'est le dernier obstacle dressé par les autorités italiennes sur le chemin de l'organisation caritative.

Que s'est-il passé avec les gardes côtes libyens?

Selon SOS Méditerranée, la détention de son bateau fait suite à un incident survenu vendredi 7 juillet lors du sauvetage de 11 migrants au large de la Libye. .

Selon Claire Juchat, qui était à bord et a filmé l'incident, les garde-côtes libyens ont tiré des coups de feu à moins de 100 mètres de leur canot de sauvetage gonflable, alors que des migrants secourus dont une femme et cinq enfants non accompagnés, tentaient de rejoindre l'Ocean Viking.

Quelles sont les conséquences pour SOS Mediterranée ? 

Une nouvelle loi du nouveau gouvernement italien de droite/extrême droite en vigueur depuis janvier oblige les navires de sauvetage à accoster dans des ports assignés, souvent très éloignés et nécessitant des jours de navigation supplémentaires. 

Cela a fait grimper les coûts de l'Ocean Viking à environ 24.000 euros par jour, contre 14.000 euros auparavant, selon Claire Juchat, la porte-parole
de SOS Méditerranée.

Le navire doit suspendre ses sauvetages dans un contexte des plus tragiques, rappelle l'association, alors que depuis le début de l'année, plus de 1890 personnes sont mortes en Méditerranée. 

Avec AFP

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité