On vous explique pourquoi une "tisane minceur" est dans le viseur des spécialistes de la santé à Marseille

Un tisane présentée comme favorisant la perte de poids a été suspendue par l'agence du médicament mardi 11 avril en raison de ses nombreux effets indésirables. L'alerte a été donnée à Marseille. On vous explique les dangers de ce produit.

La Quotidienne des Régions
Tous les jours à 13h, notre rédaction vous réserve le meilleur de l'info régionale. Une sélection rien que pour vous, pour rester en lien avec vos régions.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "La Quotidienne des Régions". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Emballage vert, ingrédients "100 % naturels"... A première vue, le Tea Trex ressemble à n'importe quelle boîte de tisane. A ceci près que de nombreux effets indésirables ont été ressentis chez plusieurs personnes ayant consommé le breuvage "minceur". L'agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) a suspendu sa commercialisation mardi 11 avril. On vous explique pourquoi.

  • Quelle est cette tisane ?

"Dites adieu aux frustrations et régimes stricts avec Tea Trex". Voici comment se présente la marque sur son site internet. Les éléments marketing sont clairs, le Tea Trex serait un "allié minceur" qui vous ferait perdre "entre 4 et 10 kg" par mois. Dans les ingrédients indiqués, que des éléments naturels : baies de goji, extrait de palmier nain, extrait de poudre de riz, d'échinacée, de bouleau, de thé vert, de feuille de lotus ou encore de cannelle.

Quant aux bienfaits, le Tea Trex promet une sensation de satiété instantanée, une réduction de l'appétit, une accélération du métabolisme, une détox de la flore intestinale ou encore réduction de la cellulite. Le Tea Trex est déconseillé aux femmes enceintes ou allaitantes, aux personnes souffrant de maladie cardio-vasculaire, problèmes hépatiques, maladies rénales, ou encore aux personnes diabétiques. "Pour tout autre problème de santé, il est recommandé de l'utiliser sous la supervision d'un médecin en lui indiquant la liste des ingrédients contenus dans Tea Trex." A moins que tout ne soit pas indiqué dans la liste des ingrédients.

  • Pourquoi est-elle populaire ?

Le Tea Trex, promettant une perte spectaculaire de poids en un minimum de temps, a été popularisé grâce aux réseaux sociaux. Sur TikTok, de nombreux influenceurs en ont fait la publicité, notamment à l'approche de l'été. Certains proposant des codes promo pour ce produit miracle.

Plusieurs ont ensuite rétropédalé, comme Rareblack_girlz, basée à Marseille. "Moi j'ai bien bien bien maigri avec Tea Trex mais je me suis rendu compte que j'avais des palpitations, la tête qui tournait, je me sentais tout le temps faible, a-t-elle déclaré dans une vidéo. J'ai arrêté de le prendre au bout de trois semaines, je me sentais trop mal, limite je tombais dans les pommes". 

  • Qui a donné l'alerte ?

Ces symptômes sont remontés jusqu'à plusieurs professionnels de santé, dont une diététicienne de la région Paca ayant recueilli des témoignages de pertes de poids très rapides. Alertée, cette dernière est entrée en contact avec le centre régional de pharmacovigilance de la région qui a procédé à l'analyse de la fameuse tisane. Résultats : cette tisane "naturelle" contient en réalité deux médicaments dont un interdit à la vente depuis 2010 suite à des effets indésirables graves.  

"On ne maigrit jamais avec un médicament dans un délai aussi court."

Pr. Joëlle Micallef

Médecin pharmacologue et directrice du centre régional de pharmacovigilance à l'AP-HM

  • Quelles sont les craintes des spécialistes?

Ce médicament retiré du marché s'appelle la sibutramine. Il a été commercialisé en France entre 2001 et 2010 sous le nom de Sibutral, comme traitement contre l’obésité. C'est une molécule qui agit sur la satiété, et donc fait maigrir, mais son lot d'effets indésirables : "Des insomnies, de la tachycardie, de la tension artérielle, des vertiges, de l'anorexie, des crises d'épilepsie, des risques d'AVC, d'infarctus", comme nous le détaille le professeur Joëlle Micallef, médecin pharmacologue et directrice du centre régional de pharmacovigilance à l'AP-HM. 

L'autre médicament non mentionné sur la boîte : le Viagra, prescrit habituellement pour les troubles de l'érection et pouvant entraîné de graves effets indésirables. "On fait croire que ce n'est pas un médicament, or il y en a deux à l'intérieur, avec les risques qui vont avec. On trompe le consommateur et on l'expose à des dangers". 

Des cas d'effets indésirables importants ont été détectés à Lyon et à Toulouse. "La crainte, c'est qu'il y ait des personnes qui continuent à prendre le Tea Trex, sans faire le lien entre cette tisane et les effets indésirables. Or, il y a danger. Il ne faut absolument pas en prendre, à en donner. Si on a des symptômes, il faut consulter."

  • Comment réagissent les autorités sanitaires ?

L'ANSM a suspendu la commercialisation des produits Trex Tea, Trex Caps et Trex Plus le 11 avril dernier. Les autorités appellent à la vigilance vis-à-vis de ces compléments alimentaires qui ne nécessitent pas d'autorisation de mise sur le marché comme pour les médicaments. La Suisse et l'Allemagne ont également interdit la commercialisation de cette "tisane".

Déjà, en 2022, le complément alimentaire "Bodygoal" censé favoriser la perte de poids a été interdit à la vente par l'agence de sécurité du médicament suite à d'importants effets indésirables : "Crampes abdominales, nausées et vomissements, diarrhée, fièvre, crises d'angoisse, vertiges et hallucinations". Il contenait de la sibutramine, comme le Trex Tea.

"Ces produits ne sont pas fabriqués avec la même exigence qu'un médicament", explique Joëlle Micallef. Le problème, c'est qu'on fait confiance à l'emballage, à tout ce qui est marketing. Les compléments alimentaires les plus encadrés sont ceux présents dans les pharmaciens. Mais quand on passe par d'autres circuits, il n'y a pas le même contrôle", alerte le professeur.

"Ces derniers mois, nous avons pu voir de nombreux médicaments qui sont pris pour aider à maigrir, mais qui sont associés de graves problèmes, comme l'Ozempic, un médicament antidiabétique populaire sur les réseaux sociaux. Ces réseaux sont une caisse de résonnance extraordinaire, mais dans le mauvais sens du terme ici."

Comme un "réseau de drogue", le produit se diffuse de façon "tentaculaire" sur les réseaux sociaux. Combien de personnes ont consommé le Tea Trex ? Impossible de le savoir. 20 cas ont été signalés en France, 17 en région Paca, dont deux pour des mineurs. "Cela ne concerne pas 20 patients, mais sans doute beaucoup plus."

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité