Près de 1,5 million d'euros : la cagnotte de soutien aux forces de l'ordre lancée par Renaud Muselier distribuée

Pour Renaud Muselier (LR): "C’est l’explosion de la classe politique de l’élection présidentielle qui se poursuit." / © Thomas SAMSON / AFP
Pour Renaud Muselier (LR): "C’est l’explosion de la classe politique de l’élection présidentielle qui se poursuit." / © Thomas SAMSON / AFP

Le 8 janvier dernier, Renaud Muselier, le président de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur avait créé une cagnotte pour venir en aide aux policiers et aux gendarmes blessés lors des manifestations des Gilets jaunes. Les associations bénéficiaires viennent de confirmer la répartition des fonds.

Par D.Delahaye

1 462 790 euros

Cette somme a été réunie grâce à  51 108 donateurs. Un comité d’instruction et de suivi a été créé afin de traiter le versement des aides avec une exigence d’efficacité, de rigueur et d’équité. Ce comité était composé de structures reconnues telles que les fondations Jean Moulin, Louis Lépine, Maison de la Gendarmerie, et l’Amicale de le Police nationale. Elles ont déclaré dans un communiqué la répartition des fonds :

1 000 000 d’euros à destination des blessés,
360 000 euros à destination des orphelinats de la police, des pompiers et de la gendarmerie,
74 998,36 euros à destination de l’Amicale de la Police nationale pour le suivi psychologique,

De plus, une somme de 27 792,44 euros a été versée au prestataire de la cagnotte, selon les règles de la plateforme Leetchi. Cette dernière prélève une commission de 1,9% à partir d'un montant de  200 000 euros.

L’intégralité des fonds de la cagnotte, soit un million d’euros, a permis le soutien de 1 276 agents blessés lors des manifestations des « gilets jaunes ». Ces blessures ont généré 27 272 jours d’arrêt de travail.
 

Une cagnotte "en réaction"

Cette cagnotte avait été lancée à la suite de celle en soutien à Christophe Dettinger. Le 5 janvier dernier, cet ancien boxeur était visible sur une vidéo virale dans une situation qui laissait soupçonner une agression sur deux gendarmes. Une cagnotte avait été lancé pour le soutenir, Renaud Muselier 

Le succès de la collecte sur la plateforme Leetchi avait été immédiat. Plus de 50 000 donateurs avait permis de rasssembler 1,1 million d'euros en 48 heures.

Interrogé par nos confrères de l'Express sur le succès de cette mobilisation, le président de la région PACA avait déclaré à nos confrères de l'Express

la révolte de tous ceux qui n'ont pas pu s'exprimer maintenant et qui veulent dire stop à la violence 


Renaud Muselier avait également précisé que le don moyen était de 27 euros et que le plus important s'élevait à 2000 euros.


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus