Présidentielles 2022 : Christiane Taubira à la recherche de soutiens en PACA

Avec seulement 86 parrainages validés, et seulement 2 en région, Christiane Taubira est encore loin des 500 signatures obligatoires pour être candidate à la présidence de la République. À Marseille, le comité de soutien s'organise.

Christiane Taubira est sortie victorieuse de la Primaire Populaire, mais elle peine toujours à rassembler - et les tendances - et les parrainages...

À ce jour, seuls 86 soutiens sur les 500 demandés sont validés par le Conseil Constitutionnel. Le rassemblement de la gauche rêvé ne fonctionne pas à ce jour.

En région, la tendance est la même.

Pour l'instant seuls deux parrainages ont été validés, et celui de Benoît Payan, le maire de Marseille qui a promis de la soutenir, n'est toujours pas validé. 

Un nouveau soutien est arrivé ce jeudi, pas encore répertorié non plus à cette heure, celui de Pierre Benarroche, maire des 6e et 8e arrondissements de Marseille. Le conseiller municipal déclare dans un communiqué :

Il serait dangereux pour la démocratie que cette candidature émanant d’une initiative citoyenne spontanée et massive ne puisse obtenir les 500 parrainages des élus de la République.

Pierre Benarroche

Olivia Fortin, du Printemps Marseillais, 4e adjointe de la mairie est la porte-parole de la candidate. Elle appelle également tous les élus à reconnaître ce suffrage citoyen de la primaire et à accorder leurs parrainages à Christiane Taubira. Pour elle, rien n'est joué :

Je suis une infatigable optimiste ! Nous avons à Marseille prouvé que l'union de la gauche et des écologistes était possible (...) J'ai espoir que demain nous puissions transformer le pays, comme nous sommes en train de le faire à Marseille.

Olivia Fortin

Porte-parole de Christiane Taubira

 Extrait de l'interview d'Olivia Fortin, réalisée par Ali Martiniky et Roger Gasc ce jeudi 17 février :

durée de la vidéo : 00h00mn50s
- ©Ali Martiniky et Roger Gasc FTV

392 738 votants - Où sont les parrainages ?

C'est la question qui taraude tous les soutiens de l'ex-garde des Sceaux. Toujours en rapport avec les résultats de la primaire. Dans un communiqué de presse, le collectif Taubira pour 2022 appelle également les élus à leur devoir de justesse démocratique :

Nous sommes des citoyens et citoyennes engagé.es. Nous sommes 392 000 à l’avoir investi à la primaire populaire le 31 janvier 2022. Nous appelons les élus à prendre leur responsabilité en parrainant la candidate portée par le plus gros socle démocratique de cette présidentielle.

Collectif Taubira pour 2022

Une campagne pas à la hauteur

Le politologue Gilles Finchelstein, directeur général de la Fondation Jean-Jaurès, contacté par l'AFP, estime qu'on n'a pas une campagne à la hauteur, et pointe une absence de débat de fond. A la question où sont passés les électeurs de gauche, il répond :

Quand on regarde les 28% d'électeurs qui ont voté pour François Hollande en 2012, environ un tiers d'entre eux disent aujourd'hui qu'ils ne savent pas s'ils vont aller voter et, s'ils y vont, pour qui ils vont voter. Parmi ceux qui expriment une intention de vote (environ 30%), le plus gros paquet, c'est sur Emmanuel Macron. Mais il y a une déperdition: ils étaient environ la moitié il y a cinq ans. Le troisième gros paquet c'est l'espace de la social-écologie (Christiane Taubira, Yannick Jadot, Anne Hidalgo), dont le total fait aux alentours de 30%.

Gilles Finchelstein

AFP

L'ex-garde des Sceaux a jusqu'au 4 mars pour trouver les 500 parrainages nécessaires.