Refugee Food Festival : des chefs marseillais prêtent leur cuisine à des chefs réfugiés

Le Refugee Food Festival, 3ème édition, s'intéresse à la bonne cuisine mais pas seulement. Du 12 au 24 juin, le festival propose des expériences gourmandes et solidaires. A travers des plats venus d'ailleurs, les chefs échangeront convivialité et générosité.

Rencontre entre un chef parisien, Stephane Jego, et un réfugié Syrien, Mohammad El Khaldy lors de l'édition Refugee Food festival de 2016
Rencontre entre un chef parisien, Stephane Jego, et un réfugié Syrien, Mohammad El Khaldy lors de l'édition Refugee Food festival de 2016 © PATRICK KOVARIK / AFP
Du 12 au 24 juin, certains restaurants marseillais changent leur carte pour ajouter des plats imaginés et préparés par des cuisiniers réfugiés. Cartes blanches, menus à quatre mains ou encore brunch… Ces expériences gourmandes et solidaires doivent mettre à l’honneur les compétences du chef invité et la spécificité de sa cuisine.

Tous les voyageurs le savent, la cuisine est l'un des meilleurs moyens d'échanger et de partager, même quand on ne parle pas la même langue. Un des meilleurs moyens pour découvrir un pays ou une région. Le Refugee Food Festival déclare reposer sur "les valeurs universelles de convivialité et de générosité de la cuisine."

Dis moi ce que tu manges, je te dirai qui tu es...
Dis moi ce que tu manges, je te dirai qui tu es... © Refugee Food Festival

Les grands principes du festival


Changer notre regard, car derrière chaque personne réfugiée, un homme ou une femme a de précieux talents.

Accélérer l'insertion professionnelle, en mettant en relation des cuisiniers réfugiés avec une communauté de restaurateurs et de volontaires engagés.

Bien manger, avec un voyage gustatif vers des saveurs souvent méconnues.

Le programme des gastronomes


Cuisine nigérienne à La Piscine, cuisine vénézuélienne au Café Borély, cuisine éthiopienne Chez SOJI, cuisine soudanaise aux Grandes Tables de la Friche, cuisine irakienne à La Mercerie Marseille, pâtisserie syrienne pendant le vernissage de l’exposition Ai Wei Wei Fan-Tan au Mucem, et participation aux Dimanches de la Canebière.

Pour le programme détaillé, cliquez ici
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
cuisine gastronomie sorties et loisirs festival culture réfugiés société solidarité
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter