• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Réglement de comptes près de Marseille : 2 corps retrouvés carbonisés sur le parking d'OK Corral

La voiture incendiée avec les deux corps a l'intérieur a été retrouvée sur ce parking du complexe de loisir OK Corral / © Frédéric Renard
La voiture incendiée avec les deux corps a l'intérieur a été retrouvée sur ce parking du complexe de loisir OK Corral / © Frédéric Renard

Deux corps ont été retrouvés carbonisés sur le sol d'un parking à Cuges les pins dans les Bouches-du-Rhône. Des impacts de balles aurait été retrouvés dans le crâne des victimes. Il pourrait s'agir d'un nouveau règlement de compte sur fond de trafic de drogue

Par Jacques Paté

Un nouveau règlement de compte sanglant, faisant deux victimes, s'est déroulé hier soir à Cuges-les-Pins dans les Bouches-du-Rhône, à 30 kilomètres de Marseille.
Les circonstances demeurent encore mystérieuses. Les sapeurs-pompiers des Bouches-du-Rhône, alertés aux alentours de 22 heures 15  pour des fumées "suspectes" sur le  parking d'un parc d'attraction se sont rendus sur place.  C'est là qu'ils ont découvert, après avoir maîtrisé le feu, deux corps  gisant sur le sol, au bord de la route nationale.
Les deux victimes étaient carbonisées et portaient des impact de balles au niveau du crâne.

L'enquête sur ce double assassinat  a été confiée à la Police Judiciaire .  Les corps confiés à des experts de la police technique et scientifique devraient parler dans les prochaines heures.
Ce qui porterait à sept le nombre des victimes en un mois, dans notre région dont six dans les bouches-du-rhône,  relatives à des  règlements de comptes si l'enquête confirmait qu'il s'agissait bien  de cette piste.

Deux corps en train de brûler.


"Il s'agissait en réalité de deux corps en train de brûler", a ajouté un responsable de la communication des marins-pompiers. Les victimes "n'ont pas encore pu être identifiées", a précisé à l'AFP, le procureur de la République de Marseille Xavier Tarabeux. On ignore pour l'instant s'il s'agit d'un règlement de comptes.
Le procédé rappelle celui  du "barbecue" utilisé il y a quelques années sur Marseille, par les équipes du "Rôtisseur" Farid Berrahma, qui avait été lui-même assassiné dans la brasserie marseillaise des Marronniers (13e)

A lire aussi

Sur le même sujet

Les évacués de la rue d'Aubagne

Les + Lus