Réouverture des terrasses à Marseille : le casse-tête des bars et des restaurants

Le 19 mai, les bars et les restaurants vont pouvoir enfin ouvrir leurs terrasses mais en respectant une jauge de 50% de leur capacité d'accueil.  Une jauge que les cafés de moins de 10 tables, n'auront pas à respecter si celles-ci sont séparées par des plexiglas.

 

A partir du 19 mai ,les restaurants et bars devront respecter une jauge de 50 % mais celle-ci ne s'applique pas aux petits terrasses de moins de 10 tables.
A partir du 19 mai ,les restaurants et bars devront respecter une jauge de 50 % mais celle-ci ne s'applique pas aux petits terrasses de moins de 10 tables. © VALERIE VREL/maxPPP

A quelques jours de la réouverture des terrasses, les restaurants et les bars s'activent et se préparent. Chez un grossiste marseillais, une restauratrice fait le plein, mais elle hésite à ouvrir sa terrasse dans les quartiers nords : «  je ne sais même pas si je vais ouvrir, donc à voir combien de mètres je peux avoir, combien de temps je peux installer et voir si le jeu en vaut vraiment la chandelle." 

En effet, avec la capacité d'accueil à 50% beaucoup de restaurateurs se posent la question de la rentabilité.  

Frédéric Jeanjean, secrétaire général de l'UMIH13 nous confie son inquiétude : "une terrasse divisée par deux, cela ne paie pas la masse salariale, cela ne paie pas la marchandise." 

Le protocole sanitaire sorti le 12 mai précise que les petites terrasses de moins de 10 tables n'auront pas à respecter la jauge des 50%, mais elles devront installer des plexiglas entre chaque table.

Une publication tardive selon le secrétaire général de l'UMIH13 :« Là on leur demande de s’équiper pour deux semaines on est à quatre jours de l’ouverture la mise en place se rajoute aux problématiques de redémarrage." 

Des nouvelles terrasses provisoires 

Pour soutenir et aider les restaurateurs, la ville de Marseille les autorise à installer de nouvelles terrasses provisoires, jusqu'au 30 septembre. 

Ainsi, Grâce à une autorisation temporaire d'extansion, Denis Ansaldi, gérant du café Bovo, va pouvoir continuer à proposer ses 30 couverts habituels : "j’ai le droit de façon éphémère, à condition de ne pas empêcher la circulation des gens et de respecter la jauge des deux mètres entre chaque table ».

Pour cela, ils doivent remplir une  déclaration en ligne et signer une charte de bonne conduite, notamment sur le respect des gestes barrières, de la distanciation physique et des nuisances sonores pour les riverains.

Alors, que faudra-t-il respecter en terrasse ? 

D'abord,  vous ne pourrez pas être au delà de six personnes par table, vous devrez également garder votre masque jusqu'au moment où votre plat vous sera servi et le remettre au moment de l'addition.

Seules les personnes qui auront une place assise pourront boire un verre ! Petit détail mais pas des moindres, vous pourrez aller aux toilettes à l'intérieur de l'établissemment. 

Enfin, le protocole recommande l'usage des QR code pour les menus, alors assurez-vous d'avoir votre smartphone en poche. 

« On a envie de rencontrer des gens de boire en terrasse ! »

En tout cas, même si ces contraintes sont compliquées à appliquer pour les restaurateurs, ils pourront compter sur le soutien et la  fidélité des marseillais.

Ils ont hâte de retrouver des tables et des chaises en terrasse. « On a envie de rencontrer des gens de boire en terrasse » racontent deux copines sur le vieux-port. Une jeune femme affirme :  « dès que cela va rouvrir, je vais sortir directement ». 

Alors, plus que quelques jours de pique-nique urbain avant de retrouver vos terrasses adorées ! 

 

 

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets