Unzipped, l’exposition consacrée aux Rolling Stones aura lieu cet été à Marseille

L’escale marseillaise de l’exposition mondiale "Unzipped", consacrée aux Rolling Stones aura lieu du 10 juin au 5 septembre 2021 au stade Vélodrome. Philippe Manœuvre, parrain de cette étape, vient de l’annoncer. La billetterie est désormais ouverte.

L'exposition Unzipped consacrée aux Rolling Stones fait douze escales en Europe, dont une à Marseille, seule étape française. Les objets du groupe mythique ont déjà été présentés aux Pays-Bas, au  Groninger Museum.
L'exposition Unzipped consacrée aux Rolling Stones fait douze escales en Europe, dont une à Marseille, seule étape française. Les objets du groupe mythique ont déjà été présentés aux Pays-Bas, au Groninger Museum. © SIESE VEENSTRA / ANP / AFP

En 1967, les Rolling Stones sont en concert à la salle Vallier à Marseille. Le leader du groupe, Mick Jagger, est blessé par un spectateur " enthousiaste "-dixit le critique rock Philippe Manoeuvre- qui lance sa chaise en direction du chanteur. " Il ne nous en a pas voulu puisqu’il est revenu à Marseille ", raconte l’ex-rédacteur en chef de Rock&Folk.

Philippe Manoeuvre non plus ne nous en a pas voulu, il était à Marseille ce jeudi pour présenter le programme de l’exposition dédiée aux Stones, "Unzipped", qui se tiendra cet été au stade Vélodrome. Pour l’occasion, les billets ont été mis en vente.

Pour des raisons sanitaires, les visiteurs devront réserver en amont des créneaux de visite, afin de pouvoir respecter une jauge de 10m2 par visiteur.

Du 10 juin au 5 septembre, les visites seront ouvertes de 7h à 20h sept jours sur sept avec des nocturnes le vendredi. Les tarifs sont de 25€ pour les adultes, 19€ pour les moins de 25 ans, 15€ pour les 6-15 ans et l’entrée sera gratuite pour les enfants de moins de 5 ans. Les réservations sont ouvertes sur https://www.orangevelodrome.com. Les 2000 premiers billets sont vendus à 23€.

Marseille est la seule escale française de l’exposition itinérante dédiée aux 55 ans de carrière des Stones. Plus de 400 objets qui ont marqué le groupe mythique seront exposés au stade Vélodrome.

2000m2 d'expo

L’exposition se déroulera sur un plateau de 2000m2 avec 13 sous-espaces. On y verra notamment le premier appartement où le groupe a vécu dans le quartier de Chelsea, à Londres. Entièrement reconstitué, le public pourra y déambuler. Mais aussi le studio où le groupe a enregistré Sympathy or the devil. Le film que Jean-Luc Godard a consacré à cet enregistrement sera projeté derrière la vitre du studio, de telle sorte qu’on pourra se sentir, un peu, comme l’ingénieur du son assistant à la réalisation et à l’évolution de ce chef d’œuvre.

Les Rolling Stones, c’est aussi des photos, des pochettes d’albums réalisées par les plus grands artistes comme Andy Warhol, la langue tirée dont on suivra les métamorphoses, des costumes de scène ou encore un concert donné gratuitement à la Havane, à revivre en immersion, alors que toutes les salles sont fermées.

Selon Martin D’Argenlieu, directeur des grands projets à l’Olympique de Marseille, " la ville leur a plu parce que c’est la ville rebelle ". Est-ce c’est ce qui nous rapproche des Stones ?

" Quand on sort de cette exposition on se sent plus proches d’eux ", assure Philippe Manoeuvre.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
musique culture expositions événements sorties et loisirs