Vaccination : à Marseille, l’hôpital militaire de Laveran se prépare à vacciner massivement

À partir de mardi, les hôpitaux d'instruction des armées (HIA) viennent en renfort pour accélérer la campagne de vaccination. Sept nouveaux centres dont ceux de Toulon et Marseille se préparent.

L'armée vient en renfort pour la vaccination massive de la population décidée par le gouvernement.
L'armée vient en renfort pour la vaccination massive de la population décidée par le gouvernement. © Roger Gasc/FTV

Des tentes militaires ont été dressées dans la cour de l'hôpital militaire de Laveran à Marseille ( 13e). Ce dispositif est mis en place pour accueillir les futurs vaccinés.

Jusqu'à présent, cet hôpital ne vaccinait que les patients suivis au sein de l'établissement. Maintenant, il suffit d'un simple rendez-vous sur une plateforme en ligne.

"Au niveau de l'accueil, il va y avoir un filtrage, s'assurer que les personnes sont bien enregistrées, vérifier leur identité, et surtout voir si elles répondent bien aux critères d'éligibilité. Ensuite, elles répondront à un formulaire et seront dirigées vers le centre de vaccination", détaille le commissaire en chef Laurent.

Une fois sur place, l'organisation est militaire comme on peut s'en douter. Un parcours a été installé pour que le maximum de vaccinations puisse avoir lieu.

"Le but est de gérer le flux au mieux, afin de ne pas perdre de temps et que l'on puisse vacciner un maximum de personnes par jour, car le temps est très compté pour passer des gros volumes comme cela", explique le commissaire en chef Laurent.

Objectif, 7.000 doses de vaccins par semaine

L'objectif à terme pour le centre est fixé à 1.000 doses de vaccins délivrées par jour. Pour le premier jour de l'opération, mardi 6 avril, tous les rendez-vous sont déjà pris. Au total , 300 injections seront réalisées dans la journée.

Le gouvernement souhaite qu'un maximum de personnes soit vacciné d'ici cet été avec comme objectif  jusqu'à 50.000 personnes vaccinées par semaine comme l'a précisé dimanche la ministre des Armées Florence Parly,

Plus de 16% de la population adulte de la région Provence-Alpes-Côte-d'Azur a été vaccinée selon les chiffres fournis par l'agence régionale de santé (ARS).

Au 31 mars, selon l'ARS Paca, 727.577 personnes ont reçu au moins une dose de vaccin. 245.893 personnes ont reçu deux doses. 55 % des personnes de plus de 75 ans et plus ont reçu au moins une dose de vaccin et près de 25 %  ont reçu deux doses. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vaccins - covid-19 santé société