VIDEO. Fusillade à la Busserine : la scène filmée depuis un balcon de la cité

La fusillade de la Busserine à Marseille filmée depuis un balcon. / © France 3 Provence Alpes
La fusillade de la Busserine à Marseille filmée depuis un balcon. / © France 3 Provence Alpes

Un vidéaste amateur a filmé la scène de la fusillade, ce lundi après-midi, dans la cité de la Busserine, dans le 14e arrondissement de Marseille. Des individus cagoulés et armés de kalachnikovs ont ouvert le feu dans la rue.

Par Annie Vergnenegre

Des cagoulés sortent d'une voiture sombre et tirent en l'air alors qu'un passant reste figé à quelques mètres.. la scène se passe en plein jour ce lundi 21 mai, au coeur de la cité marseillaise de la Busserine, entre le bâtiment A et le centre social. On se croirait dans Taxi 5 mais ce n'est pas de la fiction. 

Une personne enlevée


Il est environ 17h00, quand ces individus cagoulés et armés de kalachnikovs ouvre le feu. Selon un témoignage, une personne aurait été enlevée par une voiture dont les occupants ont tiré en l'air à plusieurs reprises", a précisé le procureur de la République Marseille Xavier Tarabeux. Sur une deuxième vidéo amateur, on entend des tirs résonner dans la rue Mahboubi Tir devant le centre commercial du Mail alors que les tireurs prennent la fuite dans leurs voitures. 


Aucun blessé par les tirs


Des policiers de la brigade anti-criminalité sont intervenus. A son arrivée, le premier équipage de police a été intercepté par une voiture à bord de laquelle se trouvaient deux malfaiteurs , l'un armé d'une "arme longue" de type kalachnikov et  le second d'une arme de poing--qui ont tiré en l'air, a indiqué la préfecture de police. Une autre voiture de police est alors arrivée en renfort avant d'être, elle aussi, bloquée par un second véhicule où se trouvaient quatre hommes qui ont "mis en joue" les deux policiers, détaille la police. "Aucun blessé par balle n'est à déplorer mais une personne, qui s'est présentée spontanément à la police, a été blessée à la tête par un coup de crosse porté par un malfaiteur", a précisé une source policière.

Le préfet de police des Bouches-du-Rhône est en train de tenir une conférence de presse. Vous pourrez la retrouver ce soir dans le 19-20 de Provence Alpes.
Le syndicat de Police Alliance, indique ce matin que les équipes de patrouilles ne sont pas armées pour ce type de situation. LE sénateur Front national Stéphane Ravier, ancien maire, de secteur, considère que les élus locaux n'ont pas pris la mesure de la situation.
Le député de la 7e circonscription Saïd Ahamada a réagi dans un communiqué: "Le drame a été évité de justesse. Je tiens à présenter tous mes souhaits de rétablissements aux blessés. J'exprime également aux habitants de la cité de la Busserine toute ma stupéfaction, ma colère, mais aussi ma solidarité devant ce traumatisme collectif. Je salue les policiers de la brigade anti-criminalité qui ont été pris pour cible. Devant la gravité de la situation, j’ai demandé à rencontrer M. Gérard Collomb, Ministre d’État, Ministre de l’interieur."
 




A lire aussi

J.P. Vassalo, maire de Tende (06)

Les + Lus