Ce que l'on sait des violences policières qui ont eu lieu à Marseille en marge du carnaval de La Plaine

Des vidéos montrant une personne au sol se faire frapper par deux hommes, apparemment des policiers en civil, dimanche, circulent sur Twitter. Une enquête de l'IGPN a été ouverte.

Que s'est-il passé dimanche 19 mars à Marseille, en marge du carnaval autogéré de La Plaine ? Des vidéos montrent un individu au sol se faire frapper par deux hommes, apparemment des policiers en civil. L'IGPN, la police des polices, a été saisie pour mener une enquête. France 3 Provence-Alpes vous résume ce que l'on sait.

  • Le carnaval se déroulait dans une ambiance bon enfant

Dimanche 19 mars se déroulait à Marseille le carnaval autogéré de La Plaine, une manifestation à la fois festive et revendicative, qui se tient tous les ans dans ce quartier populaire. Dimanche, tout avait bien commencé, dans une ambiance bon enfant. Selon les autorités, près de 9 000 personnes s’étaient rassemblées. Après un après-midi festif, le carnaval a dégénéré aux alentours de 21 h. Poubelles brûlées, trottinettes en feu et feux d'artifices tirés devant les fenêtres des riverains ont poussé les forces de l’ordre à faire usage de gaz lacrymogènes pour disperser la foule. Mais les incidents ne se sont visiblement pas arrêtés là. Une vidéo a circulé sur Twitter, dès dimanche soir, montrant une personne se faire frapper par deux hommes, apparemment des policiers en civil. 

  • Deux journalistes et un riverain filment la scène

La scène de violence se déroule aux alentours de 21 h, lorsque la foule du festival est dispersée. Rue Horace-Bertin, une personne à terre, prostrée contre une voiture, se fait frapper à plusieurs reprises par un homme debout tandis qu'un autre, à genoux, semble la maintenir au sol et la frappe également. Cette scène a été filmée avec son smartphone par une journaliste stagiaire de La Provence. Cette scène a également été filmée en direct (1min05), alors qu’une journaliste de BFMTV était en duplex, fuyant une charge policière.

Déjà avec ces deux vidéos, difficile de ne pas y croire. Mais une troisième vidéo, cette fois filmée quelques bâtiments plus loin, avec plus de hauteur, vient confirmer ce fait violent. 

  • Une enquête de la police des polices a été ouverte

A la suite de cette vidéo diffusée sur les réseaux sociaux, une enquête pour "violences volontaires en réunion" a été ouverte mardi 21 mars et confiée à l’IGPN. "Après avoir eu connaissance d'une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux relative à des violences policières qui auraient été commises lors de l'évacuation du carnaval de La Plaine à Marseille dimanche 19 mars 2023", le parquet de Marseille a ouvert une enquête préliminaire "des chefs de violences volontaires commises en réunion et par personne dépositaire de l'autorité publique", a confirmé le parquet de Marseille.

Cette enquête devra faire la lumière sur des faits de "violences volontaires commises en réunion et par personne dépositaire de l’autorité publique."

Selon Marsactu qui a recueilli plusieurs témoignages, d’autres violences policières auraient eu lieu durant les différentes interpellations. D’autres plaintes devraient être déposées, assure le site d'information marseillais.

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Provence-Alpes-Côte d'Azur
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité