Xavier Bertrand espère convaincre les Marseillais à l'approche de la primaire LR

Publié le
Écrit par Corentin Miralles
Xavier Bertrand a donné rendez-vous aux militants à 11h dans le 10e arrondissement.
Xavier Bertrand a donné rendez-vous aux militants à 11h dans le 10e arrondissement. © FRANCE 3 PROVENCE

Le candidat à la primaire du parti Les Républicains multiplie les meeting dans le Sud de la France à quelques jours du vote des militants.

Après le Cannet-Rocheville et Nice, c'était au tour de la cité phocéenne de recevoir la visite de Xavier Bertrand, président la région Hauts-de-France et candidat à la primaire du parti Les Républicains pour la prochaine présidentielle.
Pour ce faire, l'homme politique avait donné rendez-vous aux militants de la droite marseillaise au Florida Palace dans le 10e arrondissement
Précédé à la tribune par Bernard Deflesselles et Éric Diard, députés Les Républicains des Bouches-du-Rhône, Xavier Bertrand a tenu le micro pendant près de 50 minutes face un public d'environ 300 personnes. S'en est suivi un temps d'échange où l’assistance a pu le questionner sur son projet politique.

 

 

 

 

Quotas migratoires et fin des 35h

Le candidat a consacré une large part de son discours à l'immigration après s'être présenté comme la solution au duel extrême-droite contre Emmanuel Macron. "Ce n'est pas à la France de s'adapter à l'immigration mais l'inverse, a-t-il déclaré. Toute personne qui rentre clandestinement en France n'aura jamais le droit à une régularisation." Pour diminuer le nombre d'immigrés, Xavier Bertrand mise notamment sur des quotas migratoires, la baisse du nombre d'étudiants étrangers et des regroupements familiaux et des règles plus strictes comme le fait de savoir parler français et l'obligation de signer un "passeport républicain", montrant que la personne immigrée adhère à certaines valeurs.

 

 

 

 

Sur le volet économique, l'homme politique qui se veut le candidat de "l'autorité, du travail et des territoires", prône la fin des 35h et la non-imposition de toute heure travaillée après 35h. Il souhaite également que, dans le privé comme dans le public, se faire payer ses RTT soit rendu possible : "Vous ne croyez pas que ce n'est que justice quand il y a tant de policiers qui ont des stocks d'heures supplémentaires mais qui ne les font pas payer ?"
Il s'est aussi adresser aux classes moyennes "trop riches pour être aidées, pas assez riches pour s'en sortir toutes seules", selon lui en émettant le souhait que le net soit plus proche du brut sur la fiche de paie : "Je veux que toute personne à temps complet reçoive 1500 € net par mois."

Ce meeting est l'un des derniers avant le vote des militants à la primaire puisque cette dernière au lieu du 1er au 4 décembre prochain. Durant celle-ci, ce sont 148 862 adhérents qui sont appelés à départager les cinq candidats du parti Les Républicains. À savoir : Michel Barnier, Xavier Bertrand, Eric Ciotti, Philippe Juvin et Valérie Pécresse.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.