5 erreurs à éviter pour finir le Marseille-Cassis en beauté !

Vous y serez ? Sur la ligne de départ du 37e Marseille-Cassis ce dimanche 25 octobre ? Alors, avant de vous lancer pour parcourir ces 19,600 km (et non 20 comme habituellement !), voici quelques derniers conseils avant de faire vos lacets.

Encore quelques derniers conseils avant de faire vos lacets pour cette 37e édition de Marseille-Cassis.
Encore quelques derniers conseils avant de faire vos lacets pour cette 37e édition de Marseille-Cassis. © AFP
Et oui, le lièvre et la tortue... Si vous sortez trop vite, vous brûlerez dans votre énergie stockée trop rapidement et vos muscles se fatiguent plus vite. Résultat, ce démarrage, vous laisse une sensation de fatigue et vous appauvrie vers la fin.
Commencez donc plus lentement que votre volonté, placez vous avec les coureurs équivalents et pensez que les doubleurs du début seront les doublés de la fin !

A éviter ! Rien de nouveau le jour de la course. Désolé, mais ce n'est pas le moment de tester une nouvelle tenue et des baskets qui risquent de vous faire ampoules et douleur. Il vaut mieux s'en tenir à vos morceaux favoris que vous connaissez déjà et dans lesquels vous avez des souvenirs, des performances... Donc, parfois des superstitions !

La règle est simple : les plus rapides à l'avant, les plus lents à l'arrière. 
Alors, si vous pensez que vous allez courir plus vite que la majorité des gens, se rapprocher de l'avant. Si vous êtes un coureur ou marcheur lent, allez vers l'arrière. Des meneurs d'allure seront là pour vous aider. 
Pour aider les participants et leur éviter de regarder leur montre kilomètre après kilomètre, Marseille-Cassis propose depuis 11 ans de suivre les “Meneurs d’Allure”. Equipés d’oriflammes de couleurs différentes affichant l’objectif visé, les 8 coureurs d’allure seront faciles à repérer emmenant dans leurs foulées plusieurs centaines de personnes. Suivez-les, façon touristes en visites guidées !

Oui et trois fois oui, par temps froid, ce qui ne devrait pas être la cas ce dimanche. Pour une course de 20 Km, les spécialistes estiment que vos premiers kilomètres vous servent d’échauffement.

Glucides avant mais pas trop. Ne pas sauter le petit déjeuner parce que vous avez besoin d'énergie à brûler avant que votre corps n'attaque les réserves.
Mangez un repas au moins une heure avant le début de la course, afin d’avoir le temps de digérer. En priorité : quelque chose de riche en glucides et faible en gras, en fibres et en protéines.


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
course marseille-cassis sport course à pied
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter