Cet article date de plus de 6 ans

Bionic Bird, le petit drone marseillais, offert en avant-première aux souscripteurs du projet

Pour Noël, 1.000 chanceux vont recevoir un drone-oiseau, le Bionic Bird, un joujou technologique conçu par une start-up marseillaise. Un cadeau pour avoir souscrit à l'appel de fonds lancé sur un site de financement participatif.

Bionic Bird, le petit drone marseillais

Pour Noël, 1.000 chanceux vont recevoir un drone-oiseau, le Bionic Bird, conçu par une start-up marseillaise. Un cadeau pour avoir souscrit à l'appel de fonds lancé sur un site de financement participatif.
Cet oiseau mécanique, qui se pilote avec un smartphone concrétise le rêve d'Edwin Van Ruymbeke, un ingénieur en aéronautique :

J'y pensais depuis longtemps mais la technologie n'existait pas pour faire voler une machine qui batte des ailes".

Tim Bird, son ancêtre, vendu à​ 20 millions d'exemplaires dans le monde



Une affaire de famille

Il faut dire que les oiseaux, c'est un peu une affaire de famille chez les Van Ruymbeke. A la fin des années 60, son grand-père Gaston et son père Gérard inventent Tim bird, un jouet de plage qui vole en battant des ailes grâce à un élastique.
Cet oiseau, longtemps fabriqué à Marseille (aujourd'hui en Chine) dans l'usine familiale, s'est vendu à quelque 20 millions d'exemplaires partout sur la planète.

Aujourd'hui, c'est le frère d'Edwin, qui a repris le flambeau et commercialise Tim bird. Pour Edwin, cette tradition familiale a également pesé : au milieu des années 80, après ses études d'ingénieur, plutôt que d'aller concevoir des gros porteurs, il a préféré rejoindre ses frères et soeurs dans la petite usine de jouets, dans le quartier marseillais de la Pointe-Rouge, entre plage et calanques.
Déjà, il a l'idée d'un oiseau radiocommandé. Mais il aboutissait toujours à la même conclusion : "trop lourd" pour un oiseau qui bat des ailes. Avec l'arrivée de nouvelles technologie et des smartphones le rêve a pu se réaliser.

Un drone furtif et silencieux 

Bionic Bird est un joujou technologique de 9,3 grammes pour 33 cm d'envergure, capable de voler à 20 km/h.
Il est piloté via un smartphone avec une portée d'une centaine de mètres.

Avec AFP





Poursuivre votre lecture sur ces sujets
technologies noël économie