Cet article date de plus de 4 ans

LEGISLATIVES : Le parquet ouvre une enquête à Marseille pour bourrage d'urnes

Dans la 4eme circonscription, celle de Jean-Luc Mélenchon et Patrick Mennucci, le Parquet de Marseille ouvre une enquête pour une affaire de bourrage d'urnes dans un bureau de vote.  Des faits de fraude électorale sur lesquels enquête la Sûreté Départementale 


Que s'est il passé dimanche dans le bureau de vote de la cité Félix-Pyat dans le 2eme arrondissement de Marseille. Selon La Provence, le parquet de Marseille a ouvert ce lundi une enquête pour des faits de fraude électorale survenus au cours du premier tour des élections législatives. Alors que le dépouillement venait de commencer, une bagarre aurait éclaté en début de soirée aux abords des bureaux 357 et 358. C'est à ce moment-là qu'une ou plusieurs personnes auraient tenté d'intervertir deux enveloppes contenant chacune 100 bulletins. Jointe au téléphone, la Mairie de Marseille nous a précisé : "un incident a été signalé par Patrick Mennucci ( député sortant PS battu) pendant le dépouillement. Une bagarre a éclaté à l’extérieur du bureau de vote puis s’est poursuivie à l’intérieur, un rapport a été établi. Au final, les enveloppes retrouvées ne correspondaient pas au nombre de bulletins. Des instructions ont été données pour que les résultats ne soient pas validés. Ces résultats ne changent rien au score déjà bien marqué dans cette circonscription. Le bureau n’a donc pas été comptabilisé."
 Des faits qui n'ont donc pas de conséquences sur le scrutin mais qui illustrent la tension extrême qui règne dans cette circonscription.  Les policiers sont chargés de faire la lumière sur ces faits de "bourrages d'urnes", qui se seraient produits, dimanche, dans ce bureau de vote. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections législatives politique élections