Marseille Immunopôle à la pointe de la recherche sur le cancer

Publié le Mis à jour le
Écrit par Annie Vergnenegre .

Marseille Immunopôle est le fleuron de l'Université Aix-Marseille dans la lutte contre le cancer. Cette structure, unique en France, s'occupe d'enseignement, de recherche, d'essais cliniques et d'industrie. Elle vient de recevoir un soutien financier du géant pharmaceutique américain Merck and Co.

Comme son nom l'indique, Marseille Immunopôle est spécialisé en immunologie, c'est-à-dire dans l'étude des systèmes de défenses naturelles à l'échelle des cellules. Ce laboratoire de pointe fait partie d'une structure unique au monde, le centre d'immunologie de Marseille Luminy (CIML).



Le centre existe depuis 40 ans, et pour élargir ses compétences, une nouvelle structure vient d'être créée sur le site de Luminy : le Marseille Immunopôle. L'idée consiste à relier la recherche fondamentale aux essais cliniques en partenariat avec les hôpitaux pour développer des médicaments. Une démarche unique en son genre.



Ici l'élite de la recherche en immunologie n'a qu'un seul but : la lutte contre le cancer. 250 chercheurs collaborent sur 7 000 m2. Des découvertes fondamentales qui aboutissent à des résultats concrets. 



Les efforts sont payants. Un géant américain de la pharmacie vient d'allouer 5,4 millions d'euros à Marseille Immunopôle pour soutenir quatre de ses programmes de recherche.



Reportage à Marseille Immunopôle de Mariella Coste et Emmanuel Zini :

C'est le fleuron de l'Université Aix-Marseille pour la lutte contre le cancer : Un centre qui regroupe sur le campus de Luminy : enseignement, recherche, essais cliniques et industrie. Un géant américain de la pharmaceutique s'y intéresse de très près y compris financièrement.
Intervenants : Frédéric Vély responsable des essais cliniques Marseille Immunopôle, Eric Vivier directeur de Marseille Immunopôle et du CIML

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité