Sur la plage... Coquillages et coureurs abandonnés après Marseille-Cassis

Ils étaient 15.000 coureurs, et presque autant sur la plage de Cassis à l'arrivé pour le bain salvateur. Le temps était un peu couvert, l'eau plutôt un peu fraîche mais comme chaque année beaucoup de concurrents se sont baignés. Un temps fort parmi d'autres à revoir ici.

C'est une des cartes postales du Marseille-Cassis : le traditionnel bain de mer après la course. Un moment de repose de convivialité.

Le bain, ce n'est pas que pour le fun. C'est médical, amical voire chaud... De Strasbourg ou de Tregueux, ils ont profité des petits galets dans une douce chaleur d'automne.