• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Puccinelli n’ira pas sur le Vieux-Port

Après une partie très serrée, Puccinelli s'incline. / © France 3 Provence-Alpes
Après une partie très serrée, Puccinelli s'incline. / © France 3 Provence-Alpes

Encore un favori qui tombe aux portes du Vieux-Port ! Jean-Michel Puccinelli vient en effet de perdre en quart de finale, face à une solide formation dirigée par Jean-Charles Dugény.

Par Karine Bellifa

Fatal pour Puccinelli, cet après-midi des quarts de finale. Le Marseillais s’est incliné à 12 face à une grosse équipe emmenée par Jean-Charles Dugény, associé à l’efficace milieu Laurent Richard et à l’explosif tireur «  Micky » Dubois, tout juste 16 ans et pétri de talent. Pourtant, la victoire était dans les mains de Puccinelli. Malgré une entame compliquée où ils étaient menés 5 à 0, l’équipe du Marseillais parvenait à renverser la situation, et mener 12 à 10.

Puccinelli pas décisif

Mais en face, c’est du costaud. A l’image de Laurent Richard, milieu impeccable aux nerfs d’acier. Aussi bien au point qu’au tir, il a assuré les mènes, et tenu la baraque.   « Micky » Dubois lui réalisait un régulier une sur deux, sans parvenir à faire la différence. Romain Fournié a confirmé lui qu’il était un grand envoyeur de boules, serein et meneur de jeu. Seulement, Jean-Michel Puccinelli s’est trop égaré au point pour le seconder. Quatre boules perdues de suite ont relancé ses adversaires dans la partie. Là s’est décidé le sort de la rencontre : Puccinelli n’a pas réellement su faire la différence. Alors fatalement, à pétanque, quand on ne profite pas des mènes, on perd. Surtout que l’équipe Dugény y a toujours cru, courbant l’échine et assurant sa survie. A l’image de cette dernière mène. Menée 12 à 10, la formation Dugény joue les boules qu’il faut. Quand Puccinelli veut partir au tir, Romain Fournié n’est pas d’accord. Puccinelli tire quand même, et manque. Fournié réussit alors à embarquer le bouchon, et gagner le point. Et là, le jeune Micky Dubois se montre décisif : il fait recul sur les deux boules adverses, et installe la mène pour son milieu. Un Laurent Richard qui glisse le 13ème, et offre à ses partenaires un ticket pour les demi-finales, là bas, sur le Vieux-Port. Micky Dubois a déjà remporté la Marseillaise en jeunes. Cette fois, il joue dans la cour des grands. Et il joue très bien…

A lire aussi

Sur le même sujet

Leonardo Jardim, entraîneur de l'AS Monaco, lors de la conférence de presse du 7 août 2019

Les + Lus