Restaurants de plage : 100 emplois menacés à la pointe rouge à Marseille par la loi littoral

La plage de la pointe rouge / © France 3
La plage de la pointe rouge / © France 3

Le décret plage s'applique aussi à la fameuse  "pointe rouge" à Marseille. Fin octobre, les 8 restaurants de plage devront avoir démoli leurs installations pour rendre une plage vide de toute occupation. D'après les restaurateurs 500 emplois ( directs et indirects) seraient menacés.

Par Jacques Paté

La Pointe Rouge. Cette plage, simple et populaire, est typiquement marseillaise. Les familles y viennent pour se détendre, prendre le soleil ou un bain de mer. Certaines optent pour le pic-nic sur la plage, d'autres préfèrent déjeuner ou dîner dans l'un des 8 restaurants implantés à même la plage avec une vue panoramique sur la méditerranée. Ces établissements existent depuis 1950. Ou plutôt existaient. En effet le décret plage de la Loi Littoral s'applique aussi à cette plage du 8eme arrondissement de Marseille. L'Etat fait appliquer le décret qui interdit aux restaurants d'occuper les plages de façon permanente avec des terrasses en dur. Fin octobre, ils devront avoir démoli, à leurs frais, leurs installations pour rendre une plage vide de toute occupation. D'après les restaurateurs, 500 emplois seraient menacés.
Cyril Rebuffat est propriétaire d'un snack et du restaurant l'Escale à la pointe rouge: 
" Je suis en colère. Je suis implanté ici depuis 14 ans. Le restaurant est ouvert midi et soir  toute l'année. Je fais travailler 16 employés.

Aujourd'hui, je dois mettre ma société en liquidation et licencier 16 personnes.

Cyril Rebuffat représente auprès de l'Umih ( Union des métiers et des industries de l'hôtellerie) les restaurateurs de plage des Bouches-du-Rhône. 
D'après lui, les restaurants de la pointe rouge font travailler 100 salariés, mais avec les emplois indirects (fournisseurs ...) ce sont 500 personnes qui seraient impactés par leur disparition.
Au delà du désastre éconnomique, il déplore aussi la disparition d'un art de vivre à la marseillaise authentique et pittoresque. La ville de  Marseille a un projet pour la  plage de la pointe rouge et va lancer un appel d'offre pour la gestion de 7 structures démontables de restauration. Les anciens restaurateurs pourront postuler mais ce ne sera pas avant un délai 6 mois.  Y survivront-ils ? Seront-ils sélectionnés par l'appel d'offre?  

La pétition des restaurateurs de la Pointe rouge a rassemblé 10.000 signatures

10.000 signatures
10.000 signatures


Un des 8 snack-restaurants / © France 3
Un des 8 snack-restaurants / © France 3
Le rendez-vous des familles marseillaises / © France 3
Le rendez-vous des familles marseillaises / © France 3


A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus