Mise en examen de Dylan Robert pour "assassinat" : l'acteur "conteste vigoureusement les faits"

Le jeune comédien césarisé en 2019 a été mis en examen pour "assassinat en bande organisée" et "tentatives d’assassinat" en novembre. Son avocate évoque des "faits qui ne correspondent pas du tout à son profil".

Un "déferlement médiatique". Dylan Robert, soupçonné d’avoir conduit le scooter qui transportait l'assassin de l'adolescent Rayanne en 2021, a réagi mardi 12 décembre par la voix de son avocate Valérie Coriatt à sa mise en examen mi-novembre pour "assassinat en bande organisée" et "tentatives d’assassinat".

Des "rumeurs conjoncturelles"

"Il conteste vigoureusement les faits pour lesquels il est mis en examen", explique un comuniqué que France 3 Provence-Alpes a pu consulter en avant-première.  Précisant que "cette mise en examen intervient plus de deux ans après les faits", la Défense "conteste que son client puisse être mis en examen pour des faits d’une telle gravité qui ne correspondent pas du tout à son profil sur la base de rumeurs conjoncturelles qui en terme de preuves n’ont aucune valeur et ne sont , comme le disait Victor Hugo que « la fumée du bruit »". 

Âgé de 23 ans, l'acteur de Shéhérazade crevait l'écran en caïd torturé mais attachant dans Shéhérazade. Une performance qui lui a valu le César du meilleur espoir masculin en 2019. Déjà connu par la justice, Dylan Robert a été condamné pour vol avec violences et doit prochainement comparaître dans une affaire de braquage à main armée et de car-jacking.