Municipales à Gardanne : le Conseil d'Etat confirme l'annulation de l'élection de Roger Meï

Le Conseil d'Etat a confirmé ce mardi l'annulation de l'élection municipale de mars 2014 à Gardanne, dans les Bouches-du-Rhône. Le maire sortant, Roger MeÏ, élu depuis 1977, l'avait remportée avec 69 voix d'avance.

Le 9 octobre dernier, le tribunal administratif de Marseille avait invalidé le scrutin remporté par le maire communiste sortant Roger Meï avec 69 voix devant le socialiste Jean-Brice Garella. Le candidat perdant avait déposé un recours. Le tribunal administratif de Marseille a retenu la domiciliation fictive d'un des co-listiers du maire, le docteur Jean-Marc La Piana, directeur de La Maison, un établissement de soins palliatifs à Gardanne. L'éminent médecin habite en fait à Aix-en-Provence. Le tribunal avait estimé que la notoriété de cet homme était "de nature à influencer le vote de certaines catégories d'électeurs" et donc, au regard du faible écart séparant les deux candidats, "de nature à altérer la sincérité du scrutin". Suite à cette décision, Roger Meï, maire depuis 1977 avait fait appel. Le Conseil d'Etat a tranché. Les électeurs gardannais devront retourner aux urnes, un nouveau securtin sera organisé dans les trois prochains mois.