"On n'est pas à Monaco" : jusqu'à 70 euros par jour, les commerçants dénoncent les prix du stationnement à La Ciotat

La municipalité de La Ciotat a mis en place de nouveaux tarifs volontairement prohibitifs pour le stationnement en bord de mer depuis le 1ᵉʳ mai, au grand mécontentement des usagers des plages et des restaurateurs.

Un prix de stationnement dissuasif en bord de mer. "Ça devient très cher d'aller à la plage", commente une automobiliste qui découvre la nouvelle tarification à l'horodateur. Depuis le 1ᵉʳ mai, un nouveau tarif est en vigueur à La Ciotat pour ceux qui viennent profiter des plaisirs de la plage.

"Pour moi c'est trop"

Pour une heure,c'est désormais 3,80 , et 5 à partir de la 3ᵉ heure. Jusqu'à 70 pour ceux qui restent la journée. Les résidents à l'année ne sont pas concernés, pour eux le tarif est de 30 à l'année. Mais ce changement ne fait pas pour autant l'unanimité. "Pour moi c'est trop", estime une riveraine. "Le stationnement est quand même devenu très cher, j'ai l'impression, surtout pour les gens qui viennent de l'extérieur", renchérit un Ciotadin. 

En ce début de saison, quelques clients prennent déjà le soleil sur les bains de soleil des plages privées. Certains reconnaissent devoir rogner sur d'autres plaisirs à cause de cette augmentation du prix de la place de parking. "Ça ne nous permet pas de profiter d'une journée à la plage en consommant parce qu'on réfléchit au parking", explique une consommatrice

La hausse de tarif fait réagir également sur les réseaux sociaux. "J'habite à Marseille. J'invite une amie au resto à La Ciotat. La mairie a mis la journée entière de stationnement à 70€. 10€ parking pour 2h30. En voiture 28km aller-retour à 0.60 euros /km = 36€ ; Resto, 2 boissons, 2 plats, 2 desserts : 86€ total 132€ pour un déjeuner à 2 à côté de chez moi", a calculé un consommateur marseillais sur X (anciennement Twitter).

La colère des commerçants 

Mauvais pour les affaires des restaurants du bord de mer. L'association des commerces des plages de la Ciotat a lancé une pétition contre le stationnement payant de 9 heures à 23h30 et le prix de 5 €/h à partir de la 3ᵉ heure. Ils demandent au maire, Alexandre Doriol, de revoir sa copie, pour obtenir une "harmonisation des tarifs et des horaires sur la zone 1 et 2 plus juste". "On s'attend à des résultats sur le chiffre d'affaires qui va chuter, on n'est pas à Monaco non plus", s'inquiète une restauratrice.

La maire justifie sa décision ce tarif "réhaussé" par la volonté de privilégier le stationnement des habitants. "Notre stratégie est de permettre aux Ciotadins de pouvoir se réapproprier leurs plages et leur bord de mer", indique Michael Paya l'adjoint au maire LR chargé de la sécurité. Les riverains se plaignaient de nuisances, selon lui. "Le stationnement s'arrêtait à 19 heures et on avait des regroupements de personnes qui n'étaient pas forcément calmes, et qui provoquaient des troubles", argumente Michael Paya, expliquant avoir opté pour "un arbitrage au bénéfice des riverains plutôt que certaines personnes qui ne vont plus venir à la Ciotat". Ces nouveaux tarifs s'appliqueront pour la saison estivale, jusqu'au 30 septembre.

L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité