REPLAY. Législatives 2022 - Débat citoyen au marché de Salon-de-Provence

Publié le

À quatre jours du 2e tour des législatives, France 3 Paca donne la parole aux citoyens. Depuis le marché de Salon-de-Provence, pouvoir d'achat, emploi, sécurité ou encore éducation sont les thèmes abordés. Pour mieux comprendre l'enjeu de ces élections.

Après avoir fait jeu égal au premier tour des élections législatives, l'alliance mélenchoniste (Nupes) et la coalition présidentielle entament depuis lundi une semaine de duel, dont l'enjeu est la capacité pour Emmanuel Macron à conserver la majorité absolue à l'Assemblée nationale.

Le premier tour des législatives dans les Bouches-du-Rhône a lui été marqué par une forte poussée de la gauche et du Rassemblement national. La majorité présidentielle, en chute, surnage grâce un camp LR en perdition dont elle pourrait récupérer trois sièges au second tour.

Au-delà des grands enjeux du pays, de la situation économique et des chantiers à venir, c'est plus particulièrement le pouvoir d'achat qui inquiète les électeurs.

Place Eugène Pelletan à Salon-de-Provence, c'est à leur rencontre que nous sommes allés. Rémi et Francis Martino producteurs de fruits et légumes à Salon nous explique comment ils subissent la hausse du cout des matières premières, la sècheresse. Malgré tout, les prix des fruits et légumes restent stables et plus surprenant le panier moyen de la ménagère est en baisse.

Place Charles de Gaulle, c'est avec un producteur de fromages de chèvre que nous avons rendez-vous. "La ferme de l'authentique" vent en direct via des circuits courts, et utilise la Roue, la monnaie locale, pour permettre à leurs clients de "limiter la casse". Au lieu d'acheter pour 10 euros, ils en payent 5.

Vous ferez aussi la connaissance de Jean, 84 ans, un pilier du marché. Il y vient tous les mercredis pour valoriser les petits producteurs locaux la vente en direct et défendre le terroir.  

Développer les circuits courts et la consommation locale grâce à la monnaie la Roue, pour aider les petits commerçants, ils sont 80 à jouer le jeu. 75.000 euros ont été ainsi dépensés ces 12 derniers mois. La monnaie est en place depuis dix ans.

Economie, salaire trop bas, jeunes et formations, réinsertion, sécurité et éducation, toutes les préoccupations des Français sont évoquées dans ce débat citoyen à Salon-de-Provence (Bouches-du-Rhône).