Vidéo : Marseille, l'impressionnante collision d'un pétrolier contre une digue du port

Un pétrolier a percuté de pleine face une digue du port autonome de Marseille, lundi. Aucun blessé n'est à déplorer. La catastrophe environnementale a été évitée. Mais les images sont impressionnantes.

Un navire pétrolier a heurté une digue Nord du Grand Port Maritime de Marseille
Un navire pétrolier a heurté une digue Nord du Grand Port Maritime de Marseille © Image amateur

Lundi 15 juin dernier, une collision s'est produite entre le pétrolier avitailleur "Cap Pinède" et une digue de la passe Nord du Port-Autonome de Marseille.

Sur des images amateur, on voit le navire avancer droit vers la digue, la heurter de pleine face bruyamment, avant de faire marche-arrière.

Le cargo en question est un pétrolier avitailleur de 89 mètres de long, construit en 2009 par la société Maritima.

Il peut transporter jusqu'à 3 000 tonnes de carburants. Ce jour-là, il avait à son bord environ 550 tonnes de gasoil, ainsi qu'un équipage au complet, composé de 5 personnes.

Pas de dégâts humains ou environnementaux

L'événement n'a donné lieu à aucune intervention de secours ou de remorquage. Après la collision, le capitaine a pu manœuvrer lui-même vers un quai où il a pu accoster. 

Le Port-Autonome de Marseille se réjouit qu'aucun dégât matériel, humain ou environnemental ne soit à déplorer des suites de l'accident. Il félicite le capitaine du navire pour une "très bonne gestion" de l'événement.

La tôle avant du vaisseau aurait été froissée et légèrement ouverte, selon Christian Domini, directeur de la société de transport Maritima.

Le pétrolier devrait être mis en cale sèche "dès que possible", afin d'effectuer les réparations nécessaires à la reprise de son activité.

Sur ce site de traçage maritime, on peut voir le "Cap Pinède" toujours amarré au Port autonome de Marseille :

Les causes de l'accident encore méconnues

Une enquête interne à l'entreprise Martima est en cours afin de définir les causes de l'incident. "Je reçois l’ensemble de l’équipage en milieu de semaine, pour un debrief et des explications sur ce qui s'est passé", assure Christian Domini.

Bien que l'événement n'ait fait ni blessé ni pollution, l'entreprise assure le prendre très au sérieux. "Dans le monde pétrolier, nous sommes trop souvent sous les feux de la rampe vu la dangerosité d'éventuels accidents. On est très sensibilisés à ce qui pourrait se passer en termes de pollution environnementale", détaille Christian Domini.

Il ajoute "Je me baigne toute l’année sur les plages du littoral. Je transporte du produit pétrolier, et j'ai conscience que l’enjeu de l'environnement n’est pas anodin".

Selon le Port-Autonome, une telle collision reste un événement "assez exceptionnel" dans leurs annales.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
accident faits divers marée noire environnement pollution ports économie transports transports maritimes hydrocarbure
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter