Bronchiolite : hausse des consultations, la région Paca passe en phase pré-épidémique

La maladie infantile qui touche les voix respiratoires des enfants est en pleine épidémie dans le nord de la France et commence à prendre de l'ampleur en Paca. Les consultations sont en hausse tout comme les hospitalisations. La phase pré-épidémique a commencé.

Avec la baisse des températures, certaines maladies font leur retour comme la gastro-entérite et la Bronchiolite.

En Provence-Alpes-Côte d’Azur, la période épidémique de la Bronchiolite en 2018-2019 a duré 11 semaines.

Au total, 1.705 enfants de moins d'un an ont été hospitalisés, ce qui représente 37 % des hospitalisations.

L'effet Covid sur l'épidémie 

La pandémie de Covid-19 a eu un impact important. "Aucune circulation active du virus n’a ainsi été observée en décembre 2020 en France, alors que les premiers cas d’incidence étaient observés dès septembre en 2019 et 2020 : le virus a un retard d’environ 12 semaines sur les dates de pic habituelles en France", explique le docteur Farid Boubred, pédiatre et chef du service de Médecine néonatale de l’Hôpital de la Conception (AP-HM) à Marseille.

L’hiver dernier, en raison de l'épidémie de Covid, l’immunité collective face à la bronchiolite a diminué.

"Ce phénomène est susceptible d’entraîner un effet rebond, avec des épidémies plus importantes et un risque accru de maladie grave chez les nourrissons et les jeunes enfants", annonce le pédiatre.

"Les gens ont pratiqué les gestes barrières durant l'épidémie de Covid, donc toutes les infections autres ont diminué", indique Julie Mazenq pneumo-pédiatre, à la Timone enfants à Marseille. 

De ce fait, l'épidémie de Bronchiolite s'est décalée dans le temps, et celle de l'hiver dernier en Paca a eu lieu cet été.

"Dans notre pays, il y a toujours quelques bronchiolites l'été, mais cette année ce n'est pas habituel, il y en a eu davantage, signe que l'épidémie s'est produite a retardement", insiste Julie Mazenq.

Et par rapport aux années précédentes, l'épidémie traditionnellement hivernale a lieu en ce moment en France, avec une petite avance.

Dans le Nord, elle est déjà bien installée, sans savoir si on est dans le pic, ou s'il est proche, le sud suit habituellement quelques semaines plus tard.

" On est en avance par rapport aux autres années, le pic arrive fin décembre en Paca habituellement et là on voit que l'épidémie est en train de démarrer maintenant", explique Julie Mazenq pneumo-pédiatre, à la Timone enfants à Marseille. 

À noter que les enfants les plus à risque sont les nourrissons de moins de deux mois, les enfants prématurés et ceux qui ont des pathologies associées comme des malformations cardiaques, la trisomie 21, et des déficits immunitaires.

Savoir reconnaitre une bronchiolite

La bronchiolite est une maladie infantile qui touche plus particulièrement les jeunes enfants. Chaque hiver, elle concerne environ 500 000 enfants ou nourrissons.

Cette maladie respiratoire d'origine virale touche principalement les bébés et les jeunes enfants de moins de un an. Elle provoque une toux et une respiration rapide et sifflante chez le bébé. Si elle n'est pas grave, elle peut en cas de symptômes sévères nécessiter une hospitalisation.

La bronchiolite se transmet par la salive, par les mains, par la toux. Elle se caractérise par une forte toux, pouvant aller jusqu'à une gêne respiratoire (respiration rapide sifflante, nez qui coule).

Les signes à prendre en compte pour les parents sont la respiration très rapide, la gêne respiratoire lorsque cela creuse dans le thorax. Il ne faut pas hésiter à consulter si l'enfant a un comportement inhabituel, comme une fatigue anormale ou inversement une agitation inhabituelle, ou qu'il ne s'alimente pas correctement.

Parmi les conseils, pour tenir la bronchiolite éloignée, les pédiatres préconisent de continuer de pratiquer les gestes barrières, de ne pas aller rendre visite à des nouveau-nés si on est malades et même si ce n'est pas le Covid, et surtout aux parents de bien nettoyer le nez des enfants plusieurs fois par jour, car il n'y pas de traitement curatif de la bronchiolite.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société paca économie