3.000 voyageurs de la SNCF retardés par un incendie entre Toulon et Aubagne dimanche

Environ 3.000 voyageurs ont été retardés, certains pendant plusieurs heures, ce dimanche soir après une coupure de la circulation des trains entre Aubagne et Toulon dans les deux sens en raison d'un incendie près des voies.

 Les trains sont arrêtés, mais la coupure du courant de traction n'est pas encore réalisée.
Les trains sont arrêtés, mais la coupure du courant de traction n'est pas encore réalisée. © Sophie Accarias FTV

Une vingtaine de trains ont été impactés, dont neuf TER supprimés. "Le trafic a été totalement interrompu entre 16h30 et 20h", a indiqué la SNCF. Ils n'ont pas pu être substitués par des cars, a précisé la SNCF, en raison de l'importance de l'incident.

Dimanche soir, selon la SNCF, les voyageurs impactés étaient environ 3.000 d'après les premières données non-consolidées. Ils se sont vus offrir des plateaux-repas, des bouteilles d'eau et des masques de rechange.

Selon les pompiers du Var, "les feux sont, à priori, issus d'un passage d'un train présentant un problème mécanique ayant généré des projections d'étincelles. Il existe de nombreux foyers au milieu des immeubles et villas qui bordent la voie ferrée."

Six engins d'incendie ont été engagés ainsi que 45 sapeurs-pompiers. L'arrêt de la circulation des trains est intervenue dès le début de l'intervention du fait de la coupure du courant de traction de 25.000 volts.

Il a fallu plusieurs heures aux 45 pompiers engagés pour maîtriser l'incendie, qui menaçait aussi des villas près de la voie ferrée.

Vers 19h30, l'ensemble des foyers étaient éteints, selon les pompiers, ajoutant que l'incendie n'avait fait aucun blessé ni touché aucune habitation.

Selon la SNCF, c'est un train de fret qui a "eu un problème sur son convoi". Une enquête interne va être menée.
 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sncf économie transports incendie faits divers