Chassé-croisé de l'été: goût de bouchon sur la route des vacances

© Bison Futé
© Bison Futé

La circulation était déjà forte samedi matin dans le sens des départs, avec comme difficulté majeure, comme d'habitude, la traversée de la vallée du Rhône, pour le deuxième chassé-croisé de l'été classé noir par Bison Futé

Par Pascal Faiseaux

Bison Futé, l'indien de service, est sur le sentier de la guerre ! Et son premier constat est malheureusement le même que toutes les autres années : ça bouchonne ! A 9H00, il fallait 3H00, au lieu de 1H35, pour faire le trajet Lyon-Orange, selon Vinci Autoroutes. Plus de 50 kilomètres de bouchons sur l'A7 !
 A 11H00, il y avait déjà 420 kilomètres de bouchons dans l'Hexagone. L'an dernier, le compteur s'était affolé, avec près de 1.000 km de bouchons (970 km) au plus fort de la journée.Conséquence, si vous pouvez, essayez de quitter l'autoroute au nord de Lyon et faites un détour par Grenoble, avant d'arriver sur la fameuse autoroute du soleil. A moins que vous n'y soyiez déjà !
La circulation était également difficile sur l'A75 entre Clermont-Ferrand et Béziers, sur l'A9 entre Montpellier et Béziers et sur l'A10 au niveau de Niort. Il fallait ainsi 2H20, contre 1H45 en temps normal, pour accomplir le trajet Orange-Narbonne.

Du noir, de l'orange, le ciel s'assombrit sur les routes...

 Aucune difficulté en revanche n'était relevée en région parisienne. 
La journée est classée noire dans le sens des départs, orange pour les retours avec du noir sur l'arc méditerranéen. En conséquence, Bison futé recommande d'éviter de circuler sur les grands axes entre 8 heures et 20 heures Le pic de circulation est attendu à la mi-journée, entre 12H00 et 13H00.
Mais le pire est derrière nous : samedi 30 juillet, à l'occasion du premier grand chassé-croisé entre juillettistes et aoûtiens, il y a eu dans le pays jusqu'à 688 kilomètres de bouchons cumulés, soit l'équivalent d'un trajet entre Paris et Avignon. Vive les vacances !

Sur le même sujet

Les + Lus