• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Comment profiter de la montagne en été en toute sécurité

Pas de repos en été pour les équipes des Peloton de gendarmerie de Haute Montagne (PGHM). / © Grégory YETCHMENIZA/MaxPPP
Pas de repos en été pour les équipes des Peloton de gendarmerie de Haute Montagne (PGHM). / © Grégory YETCHMENIZA/MaxPPP

L'été est une saison chargée pour les secouristes dans les Alpes du sud. Les randonneurs sont nombreux dans les massifs et pas toujours conscients des dangers en montagne. Les gendarmes des PGHM et CRS doivent régulièrement leur porter secours. Depuis avril, 8 personnes sont mortes en montagne. 

Par Annie Vergnenegre

En ce 14 juillet, le PGHM de Briançon n'a pas chômé. Deux randonneuses blessées ont été évacuées à Névache, une autre, victime d'un malaise, a été secourue sous les Aiguilles de Chabrières à Réallon, et deux alpinistes bloqués techniquement et physiquement ont été évacués sous la Brèche Maximin Gaspard à Villar d'Arène. 

Il y a 4 jours, les équipes du PGHM de Jausiers ont épaulé leurs collègues de St-Sauveur-sur-Tinée pour retrouver un jeune homme de 17 ans parti en randonnée du refuge de Rabuons. Les mauvaises conditions météo pouvaient laisser craindre le pire. Heureusement, les importants moyens déployés de nuit ont permis de le récupérer sain et sauf à 2949 m d'altitude.

Ascension périlleuse

Les gendarmes ont posté le récit et les photos de leur ascension périlleuse dans le brouillard sur leur page Facebook: 
Fin juin, c'était au PGHM de Briançon de porter secours à une cordée épuisée au sommet du Pic du Glaicer Blanc.

Les alpinistes peuvent avoir le sourire et remercier les anges-gardiens de la montagne qui ont pu éviter un nouveau drame. 
Huit personnes n'ont pas eu cette chance.

Lourd bilan

Depuis le mois d'avril, on dénombre huit morts, âgés de 17 à 70 ans dans les massifs des Alpes-de-Haute Provence et des Hautes-Alpes: 
► 20 avril : un adolescent de 17 ans se tue en allant faire des photos de chamois dans les Aiguilles de Charbières.
► 27 mai : un touriste allemand de 63 ans meurt lors d'une sortie en raquettes sur le glacier Blanc 
► 30 mai : l'ancien champion de ski Michel Canac, 62 ans, chute dans le glacier Noir à Pelvoux
► 8 juin : un parapentiste se tue à Saint-André-des-Alpes
► 13 juin : un alpiniste de 48 ans fait une chute mortelle au col des Braudes, à Névache
► 16 juin : un randonneur de 44 ans fait une crise cardiaque au col de Coulette à Vars
► 18 juin : un alpiniste de 70 ans se tue en glissant dans le massif des Ecrins 
► 20 juin : un randonneur d'une soixantaine d'années décède suite à un malaise au pic de Charance

Vérifier d'abord la météo

Pour profiter de la montagne en toute sécurité, il faut respecter quelques consignes, souvent des règles de bons sens.

"Informez-vous de la météo", c'est la première consigne de sécurité des secouristes de montagne. La première règle de sécurité à respecter par les randonneurs et les alpinistes, même en été. En montagne en cette saison, il faut se méfier des orages qui peuvent être violents. Renoncez à la sortie si les conditions sont défavorables
Autres conseils :
  • partez tôt
  • évitez de partir seul(e)
  • prévenez un proche de votre itinéraire et de l'heure probable de votre retour
  • prévoyez des itinéraires de repli 
  • choisissez une activité et un parcours adapté au niveau du plus faible du groupe
  • préparez vous physiquement en amont
  • prenez de quoi vous alimenter et vous hydrater 
  • prévoyez des vêtements adaptés
  • emportez une carte et  un GPS
  • emportez une trousse de premier secours
  • prenez conseils auprès de professionnels
Les autorités ont publié un mémento complet téléchargeable en ligne. 

Composez le 112

Prévoyez enfin d'emporter un téléphone portable chargé et notez le numéro d'appel d'urgence : le 112. 

 

Sur le même sujet

Karine Jouglas (06)

Les + Lus