Cet article date de plus de 4 ans

La compagnie aérienne Fly Kiss cesse son activité le 27 mai, l'aéroport de Nice touché

C'est par un mail à l'ensemble de ses clients que la compagnie aérienne Fly Kiss vient d'annoncer que son activité cessera à partir du samedi 27 mai prochain. Au départ et à l'arrivée de Nice, des vols directs vers Brest et Clermont Ferrand étaient notamment réalisés plusieurs fois par semaine.
La compagnie aérienne Fly Kiss cesse son activité le 27 mai, l'aéroport de Nice touché
La compagnie aérienne Fly Kiss cesse son activité le 27 mai, l'aéroport de Nice touché © Maxppp
Fly Kiss est une compagnie aérienne qui depuis le mois de novembre 2016, était présente sur l'aéroport de Nice Côte d'Azur. Plusieurs vols vers Brest et Clermont Ferrand y étaient proposés.

Fort d’une expérience de plus de cinq années dans les vols à la demande VIP ou dédiés aux grands groupes industriels, le Groupe ENHANCE AERO était propriétaire de la compagnie

Il est expliqué dans le communiqué que "malgré les 15.000 passagers transportés en 6 mois, et quelques 1.200 vols réalisés, FlyKISS a décidé de se redéployer et d’abandonner pour le moment ses liaisons."

Son Président précise: « Le bilan au terme des 6 premiers mois révèle un intérêt croissant et confirme les objectifs escomptés. Toutefois nous sommes à 10 points du taux de remplissage qui nous permettrait l’équilibre. Nous restons encore économiquement le seul acteur à porter ce grand projet au profit du désenclavement de notre région, de l’Auvergne et de Clermont-Ferrand. Dans ce cadre, nous demeurons ouverts à tout échange avec les partenaires locaux qui désireraient nous accompagner. Je tiens d’ailleurs ici à renouveler mes remerciements envers le Vice Président de Région, Brice Hortefeux pour sa disponibilité, son intérêt et l’accompagnement constant qu’il a démontré ».

En conséquence, toutes les lignes s’interrompront à compter du samedi 27 mai.

► Le remboursement de l’intégralité des voyages prévus sera effectué directement sur la carte bancaire ayant servi au paiement initial, précise la compagnie.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
aéroport nice côte d'azur économie transports transports aériens