Cet article date de plus de 4 ans

Deux canadairs de Marseille-Marignane en renfort pour lutter contre un incendie en Savoie

Un incendie dû à la sécheresse, très rare à cette période de l'année, a ravagé une centaine d'hectares de pinèdes très escarpées dans les Pays de Savoie nécessitant l'intervention mardi de deux canadairs de l'aéroport de Marseille-Marignane. 

Un Canadair de Marseille dans le ciel de Savoie.
Un Canadair de Marseille dans le ciel de Savoie. © F3
L'incendie s'est déclaré samedi soir, à 800 mètres d'altitude sur un versant très exposé et très sec, entre Marlens (Haute-Savoie) et Ugine
(Savoie), mais dans une zone inacessible aux moyens terrestres, selon cette source.

"Nous avons fait une reconnaissance samedi pour estimer la situation, mais en raison de la propagation des flammes, la décision a été prise lundi de faire intervenir les canadairs", a-t-on ajouté.


Les deux appareils ont effectué leur première rotation à 11H35 en se ravitaillant sur le lac d'Annecy et l'opération devait s'achever à 13H00.
Jeudi dernier, un incendie également provoqué par la sécheresse, avait ravagé quelque 25 à 30 hectares de végétation basse et de bruyère dans une zone très escarpée du Cantal, au lieu dit Puy de Seycheuse (culminant à 1.650 mètres d'altitude), sur les communes de Laveissière et Lavigerie.

Extrait du journal de midi de France 3 Alpes :


Incendie près d'UginePrès d'une trentaine de pompiers avaient été mobilisés pour éteindre le feu dans cet endroit difficile d'accès.

"Un tel  feu, on n'avait jamais vu ça auparavant, à cette période de l'année", ont souligné les pompiers du Cantal "plus habitués aux feux de printemps quand la végétation est asséchée et soumise à un stress hydrique lors des beaux jours".

"On ne connaît pas les causes exactes de l'incendie mais celui-ci est très certainement lié au climat et à la sécheresse de ces derniers mois", ont-ils souligné. 
- avec AFP -
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
incendie faits divers aéroport de marignane économie transports transports aériens