FRISE INTERACTIVE. Les dates-clés de Marion Maréchal Le Pen

En sept ans et trois scrutins, la petite-fille de Jean-Marie Le Pen s'est imposée dans le paysage politique en Paca. A seulement 26 ans, celle qui fut la plus jeune députée de l'histoire, a réussi à conduire le FN aux portes de la région en 2015. Retour en quelques dates clés sur cette ascension. 

Par Annie Vergnenegre

Marion Maréchal Le Pen sera peut-être dimanche la première élue FN à la tête d'une région. Née en 1989 en Île de France, elle a su s'implanter dans le sud de la France. Fille de Yann, la soeur de Marine Le Pen, elle a baigné dans la politique dès son plus jeune âge. On l'a voit posée, à pas peine 2 ans, sur les genoux de son grand-père pour la campagne des Régionales en Paca sous le slogan "La sécurité, première des libertés"

A 18 ans, elle entre au FN et dès l'année suivante elle fait ses premiers pas en politique comme candidate en 7e position aux municipales, à Saint-Cloud sur la liste F. Avec ses colistiers, elle n'obtient pas assez pour être au second tour (6,29 % des voix).

Deux ans plus, les régionales sont pour elle le vrai baptême du feu. Peu préparée à l’exercice médiatique, Marion Maréchal Le Pen fait ses armes. Elle est deuxième de liste ans les Yvelines en Ile de France. Avec Marie-Christine Arnautu, le FN ne passe toujours pas la barre des 10 % (9,29 %) des suffrages.

En 2012, elle est encore étudiante en deuxième année de master professionnel  "administration et politiques publiques" à Paris-II Assas, quand elle est parachutée dans la 3e circonscription du Vaucluse pour les régionales. Elle remporte l'élection au profit d'une triangulaire avec 42,09 % des voix, battant le député UMP sortant Jean-Michel Ferrand. Elle est à 22 ans la benjamine de l’Asssemblée nationale, siègeant aux côtés de Gilbert Collard élu dans le Gard.

Mariée en 20914 à Matthieu Decosse, un chef d’entreprise dans l’événementiel qui s'est présenté aux Législatives de 2012,elle est mère d'une fille, appelée Olympe.

Arrivée en tête au premier tour des élections régionales en Paca avec 40,5 % des voix, elle affronte en duel Christian Estrosi (Les Républicains) que les sondages donne gagnant avec une légère avance. 

Suivez en direct la soirée du second tour 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus