• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

JO Pyeongchang 2018 : Portrait de Pierre Vaultier,le Briançonnais, en Snowboard cross

Quintuple Globes de Crystal, champion du Monde 2017 et champion Olympique 2014 à Sotchi, le Briançonnais Pierre Vaultier va tenter de décrocher l'Or aux prochains JO. / © Patrick Seeger/dpa/picture-alliance/Newscom/MaxPPP
Quintuple Globes de Crystal, champion du Monde 2017 et champion Olympique 2014 à Sotchi, le Briançonnais Pierre Vaultier va tenter de décrocher l'Or aux prochains JO. / © Patrick Seeger/dpa/picture-alliance/Newscom/MaxPPP

Le champion du Monde 2017, champion Olympique de 2014 à Sotchi et détenteur de cinq Globes de Crystal, le Briançonnais, Pierre Vaultier est à Pyeongchang pour tenter de décrocher une nouvelle fois l'or en Snowboardcross aux prochains JO qui débutent le 9 février.

Par Sidonie Canetto

Si les JO de Pyeongchang, débutent le 9 février prochain, l'épreuve de de snowboard cross aura lieu le 15 février. C'est là que notre champion ( cocorico provençal) va tenter de décrocher un nouveau titre Olympique après celui de 2014 à Sotchi. Pierre Vaultier court, depuis le début, de la saison 2012-2013 sous les couleurs de Serre Chevalier, dont il est l'un des principaux ambassadeurs.

Né pour pour skier


C'est "LE" grand champion de Serre Chevalier, natif de Briançon le 24 juin 1987, il est quasi né avec des skis aux pieds.
"Sur les skis à 2 ans, je me suis dirigé spontanément vers le snowboard à 5 ans et plus tard vers la compétition (slalom géant puis snowboard cross). Mon parcours sportif reflète une ascendance régulière qui m’a permis d’arriver au plus haut niveau de la discipline." explique-t-il pour parler de sa passion et la place de la discipline dan sa vie.

Ses débuts 


Dès ses cinq ans à Serre Chevalier, il débute le snowboard jusqu'en 1997 où il débute en compétition. Licencié dans le club « Écrins Snowboard » de Puy-Saint-Vincent (05), les pentes enneigées de la région sont son terrain de jeu de prédilection.
C'est en 2004, qu'il intègre l'équipe de France jeune puis senior un an plus tard.

En 2006, ce sont ses premières Olympiades d'hiver à Turin.  Il participe également aux X Games en 2007.
Le 13 mars 2008, il remporte le globe de cristal de la discipline en terminant second lors de la dernière manche de coupe du monde à Chiesa in Valmalenco.


2008: La blessure


Le 13 décembre 2008, il chute à l'entraînement à Serre Chevalier et souffre d'une fracture lombaire. Opéré à Grenoble, il rate la majeure partie de la saison alors qu'il était en tête de la coupe du monde à la suite de sa victoire lors de la première épreuve de Chapelco en Argentine.


Retour à la compétition


Après une saison 2009 marquée par sa blessure, Pierre Vaultier entame la Coupe du monde 2010 à Chapelco en Argentine avec une victoire devant Seth Wescott. Il n'en reste pas là puisqu'il ajoute trois autres victoires cet hiver-là à Telluride, Veysonnaz et au Québec à Stoneham, ainsi qu'une seconde place à Bad Gastein. Ses performances lui permettent à deux étapes de la fin de la coupe du monde de remporter le globe de la spécialité pour la seconde fois de sa carrière, et le désigne logiquement favori des Jeux olympiques de Vancouver.

Finalement, il prend la neuvième place à Vancouver. Il remporte cinq manches de Coupe du monde lors de cette saison et se classe second au général de la Coupe du monde de snowboard derrière l'autrichien Benjamin Karl (7050 points contre 5800 pour le français).
"J'appréhende sans cesse d'avoir à brutalement arrêter ma carrière à cause d'une blessure" a  avoué Pierre Vaultier.

Un mental d'acier malgré les blessures


Il termine deuxième du classement général de la Coupe du monde de snowboardcross 2011 au cours d'une saison perturbée par une fracture du péroné droit.

Le 14 mars 2012, il remporte la Coupe du monde de snowboardcross lors de l'épreuve de Valmalenco au cours de laquelle il se fracture l'astragale et la malléole de la cheville droite.

"Ma pratique du snowboard relève d’une philosophie de vie. Dès mon plus jeune âge elle m’a apporté une ouverture d’esprit enrichissante grâce aux valeurs et contraintes du sport. De ce fait, j’ai appris très tôt à organiser mon temps entre parcours sportif et scolaire me permettant encore aujourd’hui de poursuivre mes études de Géographie." Explique Pierre Vaultier.

Un titre dans la douleur

Le 21 décembre 2013, il est victime d'une déchirure du ligament croisé antérieure du genou droit lors de la manche de coupe du monde de Lake Louise. Il part alors en rééducation et prend le risque de ne pas se faire opérer afin de tenter de participer aux Jeux olympiques de Sotchi en février 2014.

Malgré un genou blessé, il court avec une attelle et remporte le 18 février 2014 la médaille d'or lors de la finale du snowboardcross aux Jeux olympiques de Sotchi et décroche son premier titre olympique. Lors de cette compétition, il remporte tous ses runs et devance le russe Nikolay Olyunin lors de la finale.

"L'inatteignable est atteint. Après une RCA genou droit fin 2013, ma participation aux JO de Sochi semblait largement compromise. Mon chirurgien m'a embarqué dans un pari fou: pas d'opération, rééducation + re-musculation en vu de disputer, le 18 fevrier, la course la plus importante de ma carrière. Pari tenu, bilan inattendu... je deviens champion olympique de snowboard cross à cette date. 2 mois si longs mais finalement si courts qui ont changé ma vie." nous a confié Pierre Vaultier.

L'athlète en quelques chiffres:


 Pierre Vaultier mesure 1 mètre86, et pèse  78kg, dont 4 kilos de perte pendant l’hiver, à regagner l’été.
 Il travaille très dur, jusqu’à 10  séances d’entraînement  par semaine. Il fait près de 150 jours de snowboard par an, et ne s'accorde que 30 petits jours par an sans faire de sport.
 Il parcours près  de  40000km/an pour se rendre aux différentes compétitions. ce qui représente environ  40 atterrissages et décollages par an. 



Palmarès


● Champion Olympique à Sotchi 2014
● Champion du monde 2017
● 5 Globes de Crystal en snowboard cross
● 20 victoires en Coupe du Monde 

A lire aussi

Sur le même sujet

Isabelle Colombani(83)

Les + Lus