Risque d'avalanche : quatre massifs des Alpes du Sud en alerte rouge

Les récentes chutes de neige dans les massifs des Alpes-du-Sud ravissent les stations de ski. Cependant attention, car le risque d'avalanche est très élevé, en raison d'un manteau neigeux instable.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Alors que le printemps météorologique vient de débuter, l’hiver n’a pas dit son dernier mot. Certains massifs montagneux des Alpes du Sud ont connu un épisode neigeux conséquent ces derniers jours. Ce mardi 5 mars, quatre massifs –Thabor, Queyras, Mercantour et Ubaye– ont un risque d’avalanche de 4/5 au sommet, jusqu’à ce soir. En effet, à Abriés par exemple, le village a été recouvert de 80 cm de neige et les pisteurs ont mesuré 1,40 mètre de poudreuse au sommet de la station, à 2200 mètres d'altitude.

Un manteau neigeux instable

Les massifs de Duvoly, Chamsaur, Pelvoux et Embrunnais sont en risque 3. En cause, un manteau neigeux instable. Les départs d’avalanche peuvent soit être spontanés, notamment dans les pentes ensoleillées. Mais ils peuvent aussi être déclenchés par les skieurs. Les pisteurs peuvent également effectuer des déclenchements à titre préventif, comme cela a été le cas à Abriès et Ceillac, dans le Queyras, lundi 4 mars.

Lorsque les chutes des neiges sont intenses, cela est fréquent. Les pisteurs prennent bien souvent le temps de s’assurer qu’aucun risque d’avalanche ne subsiste. Comme ça a été le cas à Saint-Veran, qui a ouvert sa station lundi seulement après avoir assurer la sécurité des vacanciers. Car il arrive que les amateurs de sports d'hiver se lancent sur les pistes enneigées. Ils doivent ainsi être conscients des risques omniprésents d'avalanches, une menace qui peut être mortelle si elle n'est pas prise au sérieux.

L’importance de la prévention

Afin de minimiser les risques d’avalanche, la prévention est la clé. Avant de se lancer dans l'aventure en montagne, il est essentiel de consulter les bulletins météorologiques et les rapports d'avalanche locaux. Ces informations fournissent des indications cruciales sur les zones à risque et les conditions actuelles du manteau neigeux.

De plus, il est impératif d'avoir les compétences et l'équipement appropriés. Il est important d'être équipé du matériel de sécurité approprié, y compris un détecteur de victimes d'avalanche (DVA), une pelle et une sonde. Il est également primordial de se familiariser avec leur utilisation.

Bien que les Alpes du Sud offrent un terrain de jeu incroyable pour les amateurs de sports d'hiver, il est crucial de respecter les zones à risque désignées. Ces zones sont généralement identifiées et signalées par les autorités locales, et leur accès peut être restreint en fonction des conditions météorologiques et des risques d'avalanche. Ignorer ces avertissements peut mettre en danger votre vie et celle des autres.

Seul un respect strict des mesures de précaution peut garantir une expérience sûre et agréable en montagne.