Hautes-Alpes : le Grand Prix de Serre-Chevalier, plus grande course de ski alpin au monde

1900 participants sont attendus sur la 3ème édition du Grand Prix de Serre-Chevalier le samedi 16 mars 2019. Ski, snowboard, télémark, monoski, snowscoot, tandem vont dévaler les pistes de la station haut-alpine. 
 

Pendant le parcours, les skieurs doivent passer par des tunnels.
Pendant le parcours, les skieurs doivent passer par des tunnels. © Agence Like That
Des obstacles, de la difficulté, un tunnel trompe-l’œil sous la neige, des épreuves toutes plus folles les unes que les autres, les parcours du Grand Prix Serre-Chevalier s’annoncent, comme chaque année, déments.

Le puissance 6, course de géant parallèle avec six parcours côte à côte, l’épreuve du temps parfait, une course d’orientation ou encore le "combiné merdique" avec sa montée de pente en canard, son tir à la carabine et à sa descente free ride, sont au programme de cette édition 2019, le 16 mars.
 
D’un départ au sommet du téléphérique de Chantemerle, les participants, souvent déguisés, dévaleront les pistes jusqu’à Pré Chabert au Monétier les Bains. Au choix : un parcours "Dingue" de 42 km composé de neuf épreuves et un autre "Doux" avec 8 épreuves.

Ski, snowboard, télémark, monoski, snowscoot, tandem, tous les engins de glisse sont autorisés.

"Cette course de ski ne ressemble à aucune autre, un mélange de marathon et de décathlon sur neige. Il y a des épreuves habituelles mais aussi des nouveautés à découvrir", explique Gaylord Pedretti, organisateur de l’événement.

1900 participants attendus

Le parcours "Dingue" est ouvert au plus de 14 ans avec un "assez bon" niveau de glisse. Le "Doux" est "conseillé" à partir de 8 ans, possible pour les skieurs dès 6 ans avec leurs parents.

"Nous avons voulu une course conviviale où les meilleurs skieurs français peuvent être battus par des anonymes. Chez les "Doux", des grands parents peuvent aussi y participer avec leurs petits-enfants. Tout le monde est réuni dans l’aire de départ", déclare Gaylord Pedretti.

L’an dernier 1501 personnes ont participé au Grand Prix. La course de ski alpin est alors devenu celle réunissant le plus de coureur au monde.
 
A quinze jours de l’événement, le record est déjà battu. Les organisateurs attendent cette année 1 900 participants.

"Nous avons bloqué le nombre de participants à 1 900 pour des raisons de logistiques. Après des personnalités peuvent se rajouter au dernier moment", explique Gaylord Pedretti.

En 2018, Luc Alphand et Pierre Vaultier étaient au départ du Grand Prix de Serre-Chevalier. Ce dernier, champion olympique de snowboardcross, a déjà pris son dossard pour cette édition.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
paca sport ski stations de ski tourisme
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter