Il rallie les 7 plus hauts sommets du Mercantour en courant : l'exploit de Christophe Tieran en images

Ce passionné de sport et de montagne est parti ce mardi 7 juillet à l'aube d'Allos pour rejoindre Belvédère en reliant les 7 principaux sommets du Mercantour. Une aventure qu'il partage avec nous.

Coucher de soleil depuis le Pas de Colle Longue, à 2533 mètres d'altitude. Christophe Tieran a alors encore plus de 50 kilomètres à parcourir pour boucler sa traversée du Mercantour en reliant les 7 plus hauts sommets.
Coucher de soleil depuis le Pas de Colle Longue, à 2533 mètres d'altitude. Christophe Tieran a alors encore plus de 50 kilomètres à parcourir pour boucler sa traversée du Mercantour en reliant les 7 plus hauts sommets. © Gilles Morina
6 heures, ce mardi matin. La météo est favorable, Christophe Tieran a quitté Allos pour sa course de l'extrême.
 

Objectif numéro 1, l'ascension du mont Pelat, à plus de 3000 mètres d'altitude. Ce champion de trail a atteint en moins de 3 heures ce sommet d'où l'on a une vue sublime sur la haute vallée du Verdon à l'ouest, la haute vallée du Var à l'est, et la vallée du Bachelard au nord :
Christophe Tieran en-haut du mont Pelat.
Christophe Tieran en-haut du mont Pelat. © Christophe Tieran

Mais l'aventure ne fait que commencer. Car ce maçon installé à Roquebillière, fou de montagne, a prévu d'enchaîner non pas 2 ou 3, mais les 7 sommets les plus hauts du massif du Mercantour. 153 kilomètres en courant. Plus de 10000 mètres de dénivelé positif. 34 heures de course programmées. Avec le sourire, et une caméra pour nous faire partager ces paysages : 
 
durée de la vidéo: 00 min 23
Christophe Tieran ©Christophe Tieran

Envie de partager son goût du sport extrême, mais aussi de témoigner de la beauté et de la fragilité de nos montagnes.

Christophe Tieran est accompagné d'amis par étapes, mais il est le seul à réaliser l'intégralité de la course : le mont Pelat (3051m), le Cimet, point culminant des Alpes de Haute-Provence (3020m), le mont Ténibre (3031m) et le Corborant (3007m) soit les deux sommets de la Haute-Tinée, la cime du Gélas (3143m) et celle de la Malédie (3059m), deux sommets frontaliers avec l'Italie, enfin le mont Clapier (3045m).

Il est possible de suivre sa progression en temps réel via sa page Facebook :
 
Vers 22 heures mardi, Christophe Tieran a atteint le Pas de Colle Longue, à 2533 mètres d'altitude. Sublime coucher de soleil. Il reste alors plus de 50 kilomètres à parcourir.
 
Coucher de soleil depuis le Pas de Colle Longue pour Christophe Tieran.
Coucher de soleil depuis le Pas de Colle Longue pour Christophe Tieran. © Gilles Morina

Le col de la Lombarde est atteint en pleine nuit, à 1 heures 10. Timing parfait. Mais Christophe a une petite douleur au genou. Au petit matin, pause et séance d'osthéopathie nécessaire en plein alpage, au Boréon. Il reprend sa course avec 4 heures de retard sur le planning initial.

Christophe Tieran n'en est pas à sa première. En août 2018, il avait ainsi relié 5 sommets du Mercantour en moins de 24 heures. Cette fois-ci, il a placé la barre encore plus haut. Exploit accompli hier soir à 19h55 : il est arrivé sain et sauf à Belvédère, après avoir bouclé sa nouvelle traversée du Mercantour.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
parc national du mercantour nature parcs et régions naturelles sport exploit société montagne
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter