Agression antisémite : un professeur placé en garde-à-vue pour "dénonciation mensongère"

Publié le Mis à jour le
Écrit par Alice Robinet

C'est une information exclusive de nos confrères de la Provence, Tzion Saadoun, enseignant juif du lycée Yavné de Marseille, a été placé en garde-à-vue pour "dénonciation mensongère". Les enquêteurs auraient des doutes sur la véracité de son agression. 

Tzion Saadoun a été placé en garde-à-vue ce matin à Marseille pour "dénonciation mensongère" et est actuellement entendu par les enquêteurs, selon le procureur. 

Cet enseignant juif du lycée Yavné avait raconté en novembre dernier avoir subi une agression antisémite dans la ville. À l'époque, il témoignait que trois hommes l'avaient attaqué à l'arme blanche, proférant des des menaces et des insultes antisémites et exhibant un tee-shirt estampillé Daech.

Il avait alors témoigné devant nos caméras, dans la vidéo ci-dessous. 

durée de la vidéo: 01 min 45
Témoignage de cet un enseignant juif agressé



Michèle Teboul, présidente du Crif Marseille-Provence, contactée par téléphone ce matin, se dit "assommée" par ces révélations.

"J'attends la suite. S'il a inventé cela, c'est qu'il présente un sérieux déséquilibre."  "Ce qui me fait encore plus mal, c'est que personne ne va plus avoir d'empathie pour les agressions antisémites, cela met à mal tous nos efforts", regrette-t-elle amèrement. 


Attention, cette affaire n'a rien à voir avec l'agression à la machette d'un enseignant juif à Marseille début janvier 2016. Un suspect de 15 ans a été interpellé à la suite de ces faits.