Ligue 1 - Match nul pour les Niçois à Angers

Les Aiglons se déplaçaient à Angers  pour la 4è journée du Championnat de France: la rencontre s'est soldée par un match nul 1  partout. Les Azuréens figurent en milieu de tableau, 10è avec 5 points.

Camara (Angers) et Jérémy Pied (Nice)
Camara (Angers) et Jérémy Pied (Nice) © MAX PPP / EDDY LEMAISTRE
Angers peut nourrir quelques regrets après ce match :  les Blanc et Noir avaient ouvert le score sur un coup-franc directe de leur milieu
de terrain Thomas Mangani à la 24e minute.
A cet instant du match, les Angevins étaient seuls leaders provisoires de Ligue 1.
Mais la deuxième période a été beaucoup plus difficile pour les hommes de Stéphane Moulin, avec des Niçois revenu autrement plus déterminés sur la pelouse dès le début de la seconde période.
Après plusieurs occasions par Alassane Pléa (51e, 52e), les Aiglons ont finis par être récompensés, Valère Germain, oublié par la défense angevine, marquant de la tête sur un coup franc d'Hatem Ben Arfa (1-1, 56e).
Le SCO a ensuite souffert physiquement, abandonnant de plus en plus la balle aux Niçois, puisqu'ils ont eu plus de 65% de possession au final.
Très bon, Germain faillit même forcer la décision sur une frappe des 20 mètres mais Ludovic Butelle se détendit de tout son long, pour dévier en corner (82e).
Les réactions
Claude Puel (entraîneur de Nice):
"En première mi-temps, on était pas mal dans la construction, dans la maîtrise mais on a manqué un peu d'agressivité offensive. On en a mis davantage ensuite. On s'est procuré des occasions. On a parfois manqué de réussite. Mais il y a la satisfaction d'être revenu au score, surtout à l'extérieur. On a su ne pas concéder d'occasions face à une équipe dangereuse en contres. C'était un match plein. Il y a juste une petite déception de ne pas avoir ramené les trois points."

Stéphane Moulin (entraîneur du SCO Angers):
"C'est un match nul équitable. Si on l'avait gagné, cela aurait été bien payé. Le seul regret est la manière dont on a encaissé le but. On a fait tellement d'efforts qu'il est dommage de céder sur une erreur de marquage. On a beaucoup couru après le ballon, on a été très généreux mais on n'avait plus suffisamment de forces pour l'utiliser comme on l'avait fait lors des matches précédents. On a besoin de récupérer, la trêve tombe à pic."
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
ogc nice football sport angers sco
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter