Lucien Favre convaincu par “le projet niçois avec les jeunes”

Favre convaincu par "le projet niçois avec les jeunes" / © Maxppp
Favre convaincu par "le projet niçois avec les jeunes" / © Maxppp

Lucien Favre, le successeur de Claude Puel comme entraîneur à Nice, s'est dit convaincu par "le projet niçois, notamment avec les jeunes", ce mercredi lors de sa conférence de presse de présentation.

Par Anne Le Hars

Q: Plusieurs clubs français vous ont sollicité, qu'est-ce que Nice avait de plus ?

R: "Vous savez, parfois, c'est une question de timing. Le projet niçois, notamment avec les jeunes, m'a convaincu. Un nouveau centre de formation est en construction. Je suis très content d'avoir signé ici. J'ai eu pas mal de discussions. Un entraîneur souhaite toujours des garanties. Et il y a eu une totale transparence de la part des dirigeants azuréens. La qualification en Europa League n'était pas une condition sine qua non. Le plus important est qu'il y ait un concept sur la durée. Il faut stabiliser l'équipe. Le championnat français est d'un excellent niveau, très dur physiquement. Je me réjouis d'y travailler, qui plus est dans ma langue".

Q: Avez-vous déjà discuté du recrutement et des incertitudes sur Hatem Ben Arfa (libre), Valère Germain (fin de prêt par Monaco) et Jérémy Pied (libre) ?
R: "Oui, nous avons abordé la question. Cela fait partie du foot. Tout le monde souhaiterait conserver les meilleurs joueurs mais parfois ce n'est pas facile à réaliser. J'ai rencontré un joueur brièvement (qui ne serait pas Ben Arfa ndlr)." 



Q: "Quels sont vos objectifs et votre philosophie de jeu ?
R: "Nous jouerons l'Europa League à fond, comme je l'ai fait en Allemagne. Le niveau de cette compétition est beaucoup plus relevé qu'auparavant. C'est une charge importante avec l'enchaînement des matches jeudi et dimanche entre mi-septembre et mi-décembre. On ne peut pas l'occulter et il faut avoir les moyens de faire tourner l'équipe. A Mönchengladbach, je procédais à 4 ou 5 changements. Quant à ma méthode, je m'adapte au cadre, à l'effectif. Ce sont les joueurs qui déterminent le système. Celui-ci peut évoluer très vite. Les joueurs doivent être flexibles.
Il y a de belles perspectives d'avenir avec cette équipe jeune. Je suis très positif."
Propos recueillis en conférence de presse
- avec AFP -

A lire aussi

Sur le même sujet

Un témoin raconte l'intervention à Saint-Raphaël

Les + Lus