Marseille : des policiers attaqués lors d'une descente de drogue, le suspect interpellé s'enfuit

Des policiers ont été attaqués lundi lors d'une opération antidrogue dans une cité de Marseille. Le suspect qu'ils venaient d'interpeller a été libéré par la force après l'intervention de plusieurs personnes. Un policier a été blessé.

Voilà un fait-divers qui marque un coup à la politique antidrogue défendue il y a encore quelques jours par Emmanuel Macron lors de sa visite à Marseille. Et pointe ,si ce n'est des zones de non-droit dans les cités marseillaises, la difficulté pour les forces de l'ordre d'y intervenir.

La scène se passe lundi dans la Cité Frais-Vallon, dans les quartiers du nord de la ville. Des policiers de la brigade spécialisée de terrain (BST) du 13e arrondissement viennent de procéder à une interpellation lors d'une opération antidrogue.

L'individu soupçonné d’être un trafiquant de drogue a fait l’objet d’un contrôle avant d’être interpellé. Dans sa sacoche, les policiers saisissent une importante somme d’argent. Ils décident de fouiller les alentours et les halls d'immeuble à la recherche de drogue.

C'est là qu'une quinzaine d’individus les ont attaqués. Le dealer présumé est lui menotté.

Le groupe d'assaillants parvient à récupérer la sacoche pleine de billets saisie par la BST et à faire fuir l'interpellé toujours menotté. Un fonctionnaire de police a été blessé à la tête par un coup de bâton. Il écopera d'une dizaine de points de suture et d'une ITT de 7 jours. Un autre a été blessé à la main. 

Des policiers de la division nord sont ensuite arrivés en renfort. Ils ont interpellé deux personnes pendant qu'ils étaient visés par des projectiles. Des CRS ont également été dépêchés sur place pour sécuriser les lieux.

Au cours de ses trois jours de visite à Marseille la semaine dernière, le président de la République s'était rendu au commissariat de la division nord, dans le 15e arrondissement, pour évoquer les difficultés de la lutte contre les violences liées au trafic de drogue.

200 policiers initialement attendus d'ici fin 2023 arriveront dès 2022 à Marseille et s'ajouteront aux 100 déjà arrivés en 2021.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers police société sécurité police à marseille drogue