Masters 1000 de Monte-Carlo : Herbert et Simon passent, Tsonga et Mannarino éliminés

Le Français Pierre-Hugues Herbert est qualifié, comme Gilles Simon. Jo-Wilfried Tsonga et Adrian Mannarino sont éliminés à l'issue du premier tour duMaster 1000 de Monaco.. / © Yann Coatsaleou / AFP
Le Français Pierre-Hugues Herbert est qualifié, comme Gilles Simon. Jo-Wilfried Tsonga et Adrian Mannarino sont éliminés à l'issue du premier tour duMaster 1000 de Monaco.. / © Yann Coatsaleou / AFP

Jo-Wilfried Tsonga et Adrian Mannarino éliminés, Gilles Simon et Pierre-Hugues Herbert qualifiés : les Français ont été reçus deux sur quatre ce mardi au premier tour du Masters 1000 de Monte-Carlo.
 

Par AVEC L'AFP

Le tournoi Master 1000 est lancé à Monte-Carlo.
Jo-Wilfried Tsonga et Adrian Mannarino éliminés, Gilles Simon et Pierre-Hugues Herbert qualifiés: les Français ont été reçus deux sur quatre mardi au premier tour du Masters 1000 de Monaco.
 

Un abandon de Tsonga

Jo-Wilfried Tsonga, pendant le match contre l'Américain Taylor Fritz, 65e mondial. / © VALERY HACHE / AFP
Jo-Wilfried Tsonga, pendant le match contre l'Américain Taylor Fritz, 65e mondial. / © VALERY HACHE / AFP

Tsonga, qui ouvrait la journée sur le court Rainier III, a été contraint à l'abandon, victime d'une blessure au dos après moins d'une heure de jeu et alors qu'il était mené 6-4, 2-0.
L'ancien N.1 tricolore a ainsi laissé son adversaire Taylor Fritz (65e mondial) accéder facilement au tour suivant où l'Américain affrontera l'Argentin Diego Schwartzman (24e).
Tsonga, demi-finaliste la semaine dernière à Marrakech, avait bénéficié d'un classement protégé pour entrer dans le tableau principal à Monte-Carlo malgré sa 102e place à l'ATP.


A la régulière


Adrian Mannarino (58e), lui, a été battu à la régulière par le Britannique Cameron Norrie (56e) 6-4, 6-3.
 


Simon et Herbert qualifiés


De son côté, Gilles Simon (26e) a tenu son rang face à l'Australien Alexei Popyrin (120e), issu des qualifications, 7-5, 6-1. 
Au 2e tour, le Niçois, demi-finaliste à Marrakech la semaine dernière, sera opposé à l'Italien Fabio Fognini, 18e mondial et grand spécialiste de la terre battue.
 

Autre satisfaction dans le camp français, le succès de Pierre-Hugues Herbert (49e) face à l'Espagnol Fernando Verdasco (38e) 6-4, 6-4.
 
Pierre-Hugues Herbert (49e) a battu l'Espagnol Fernando Verdasco (38e) 6-4, 6-4. / © Yann COATSALIOU / AFP
Pierre-Hugues Herbert (49e) a battu l'Espagnol Fernando Verdasco (38e) 6-4, 6-4. / © Yann COATSALIOU / AFP


La terre battue est une surface qui me demande plus de temps d'adaptation et donc je suis très content de mon match et d'avoir gagné contre lui


a commenté l'Alsacien, qui avait perdu ses trois confrontations précédentes avec l'Espagnol. "Sur terre, pour moi l'équilibre entre efficacité et non-efficacité est très fin, alors je ne peux pas dire (après cette victoire) que je vais être très bon toute la saison" sur cette surface, a-t-il ajouté.
Au prochain tour, il faudra qu'il le soit, très bon: il va retrouver sur son chemin le finaliste de l'an dernier Kei Nishikori (6e).
 

Je n'ai jamais gagné contre lui en deux fois. C'est un énorme test


a relevé Herbert qui va tenter de profiter d'une meilleure préparation que le Japonais : "Ce sera son premier match sur terre alors que moi j'en ai déjà cinq dans les jambes".

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus