• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Menacée en Iran, Sadaf Khadem boxe à Villeneuve-Loubet lors d'un gala pour défendre les droits de la femme

Sadaf Khadem, la première à braver l'interdiction faîtes aux femmes de monter sur un ring / © France 3 Côte d'Azur
Sadaf Khadem, la première à braver l'interdiction faîtes aux femmes de monter sur un ring / © France 3 Côte d'Azur

En ce vendredi 7 juin, un gala de boxe pour défendre les droits de la femme dans le monde avec à l’honneur la boxeuse iranienne Sadaf Khadem, qui est la première femme à braver l’interdiction pour les femmes de monter sur un ring. Une véritable leçon de courage.
 

Par Véronique Lupo

À 24 ans, elle veut porter haut et fort la voix des femmes d'Iran.
Samedi 13 avril, Sadaf Khadem est devenue la première boxeuse iranienne à participer à un combat officiel, un combat qui a eu lieu en France, et qu’elle a remporté.

Parce qu’elle refuse de porter le voile islamique, et qu’elle fait de la boxe, Sadaf Khadem affirme être sous le coup d’un mandat d’arrêt. Et ne pas pouvoir rentrer dans son pays.

"Il faut que j’apprenne vraiment la boxe, parce que je ne fais que commencer, je n’ai que 3 combat à mon actif. Il faut que je m’imprègne de cette discipline et de cette vie", nous explique Sadaf Khadem.


La boxeuse  qui a disputé son match en short et débardeur, serait accusée d'avoir enfreint la loi de la République islamique qui impose à ses sportives, même à l'étranger, de porter le hijab.

Elle aurait du coup annulé son retour à Téhéran.

Elle est coachée par son entraîneur, également d'origine iranienne, le sextuple Champion du Monde et double Champion de France Mahyar Monshipour, Olivier Chartier-Delègue et Jean-Christophe Routhier les ont rencontré :
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Extrait 2 depuis live

Les + Lus