Météo clémente : le mimosa déjà en fleurs

Publié le Mis à jour le

De mémoire de producteurs de mimosa, on n'avait jamais vu ça ! Cela ne va pas sans poser de problèmes car sur la Côte d'Azur, ces petites boules dorées sont attendues au moment des batailles de fleurs du prochain Carnaval. Il ne faudrait pas qu'elles soient déjà fanées !


La variété de mimosa la plus répandue dans notre région est appelée mimosa Mirandole. Son feuillage très dense et sa floraison dite précoce, c'est à dire assez tôt dans la saison, permettent d'en faire des bouquets lumineux en plein coeur de l'hiver. Mais les températures très douces de ce début d'hiver ont accéléré la floraison, les producteurs ne sont pas prêts.

"C'est une course contre la montre, estime Jean-François Loze. [Le mimosa] va plus vite que nous, plus vite que les marchés !"







durée de la vidéo: 01 min 27
Mimosa Mirandole précoce



                     Le saviez-vous ?
  • Le mimosa appartient botaniquement au genre Acacia. Ce dernier renferme environ 1200 espèces d'arbres ou d'arbustes répartis sur tous les continents, excepté l'Europe. La plupart des mimosas que nous cultivons sont originaires du sud de l'Australie.
  • La généralisation de la culture du mimosa sur la côte d'Azur s'est faite à partir de 1850. Depuis certaines espèces se sont si bien acclimatées à la région qu'elles s'y sont naturalisées, c'est à dire qu'elles s'y reproduisent naturellement. C'est le cas de l'Acacia baileyana, A. dealbata et A. decurrens. Ce développement n'est pas sans poser des problèmes car il remplace petit à petit des espèces locales comme le chêne-liège. C'est une plante envahissante.
  • Le mimosa des quatre saisons ne posséde pas de véritables feuilles, mais des " phyllodes "  issues de l'aplatissement des pétioles. Ces phyllodes permettent à l'arbre de mieux résister à la sécheresse.