Monaco : l'ouverture des magasins est facilitée les dimanches

Publié le Mis à jour le
Écrit par Catherine Lioult
Les magasins seront ouverts sous certaines conditions le dimanche pour mieux faire face à la concurrence des grands centres commerciaux des Alpes-Maritimes.
Les magasins seront ouverts sous certaines conditions le dimanche pour mieux faire face à la concurrence des grands centres commerciaux des Alpes-Maritimes. © ERIC DULIERE / MAX PPP

Monaco a décidé d'augmenter les possibilités d'ouverture des magasins lors du dimanche sur le principe du volontariat des salariés. Une loi a été  promulguée à la fin de la semaine dernière, après un vote au Conseil national.

Avant, à Monaco, les magasins étaient ouverts sur dérogation une quinzaine de dimanches par an pendant l'été, et avant les fêtes de fin d'année. Mais ça, c'était avant ! Car désormais, la règle du repos dominical, dans une principauté où le catholicisme est une religion d'état, est battue en brèche. Pour preuve : une loi promulguée ce vendredi 5 juillet, après un vote du Conseil national.
Le conseiller ministre des Affaires sociales,  Didier Gamerdinger explique cette évolution.
 

Aujourd'hui, les commerçants pourront ouvrir un nombre conséquent de dimanches, sur le principe du volontariat des salariés, de la compensation et du droit de rétractation.


Il s'agit de lutter contre la concurrence d'internet. Par ailleurs, les consommateurs monégasques sont nombreux à se déplacer en France ou en Italie, dans des centres commerciaux ouverts le dimanche.


La loi mode d'emploi

Concrètement, la loi prévoit que "les établissements de commerce de détail peuvent déroger au principe du repos dominical (...) dans la limite de 30 dimanches par an et par salarié". Outre son repos hebdomadaire, le salarié qui travaille le dimanche est au moins payé le double ou perçoit un repos compensateur d'un jour dans le mois qui suit.
Le texte facilite également l'ouverture des petits commerçants de quartier le dimanche, l'Etat prenant en charge les cotisations patronales.


 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.