Monaco Run : 30 champions au départ et l'espoir de nouveaux records

Le 5km "Herculis" Monaco Run aura bien lieu mais en comité restreint : 30 athlètes professionnels. Sur la ligne de départ du rendez-vous monégasque d'athlétisme : l'Ougandais Joshua Cheptegei et la Kényane Béatrice Chepkoech.

12 min 35 s 36 en 2020, c'est le record du monde du 5000 m sur piste détenu par Joshua Kiprui Cheptegei.
12 min 35 s 36 en 2020, c'est le record du monde du 5000 m sur piste détenu par Joshua Kiprui Cheptegei. © VALERY HACHE / AFP

Aucun amateur au départ, pas de public, mais une captation vidéo à suivre dès 10 h ce dimanche 14 février. L'édition 2021 du Monaco Run est donc maintenue dans une version forcément revisitée en raison de la crise sanitaire. L'espoir était encore permis, il y a quelques mois, pour les organisateurs de maintenir une jauge de 500 coureurs, mais l'épidémie aura eu raison de cette ambition.

Toutefois, Jean-Pierre Schoebel, le directeur de la fédération monégasque d’athlétisme, prévoit du grand spectacle et affirme des ambitions de nouveaux records du monde. Les espoirs sont tournés vers 2 des 30 champions qui prendront le départ des 5 km "Herculis" Monaco Run. 

L'Ougandais Joshua Cheptegei est un habitué de la course et des records du monde sur la distance. L'an dernier, il avait battu le record de l'épreuve. Il revient donc tenter de battre son propre record.

Chez les femmes, c'est Beatrice Chepkoech qui tentera de battre le record de la course.

Les organisateurs précisent que "tous les coureurs devront obligatoirement justifier d’un test PCR négatif effectué entre le jeudi 11 et le samedi 13 février, soit moins de 72h avant le départ, pour se voir remettre leur dossard de participation".

Seule ombre au tableau de ces ambitions de record : le vent ! Météofrance prévoit des réfales à + de 40km/m sur le secteur. 

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
monaco international sport